5 solutions pour faire garder son chien

  •  
  •  
  •  
  •  

Faire garder son chien en tenant compte de son profil

Il est souvent difficile de se séparer de son chien, petit partenaire de vie de tous les jours. Pourtant, vacances, cérémonie, formation professionnelle ou accident de la vie peuvent conduire à faire garder son compagnon.

Voici 5 solutions pour faire garder son chien.

Pourquoi faut-il tenir compte du profil de son chien ?

Faire garder son chien en tenant compte de son profil

Chaque chien en fonction de sa race, de son passé, de sa personnalité  et de ses habitudes de vie a un comportement unique avec des traits de caractère bien précis.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais chien, juste un être vivant avec sa propre personnalité. Par conséquent, une solution de garde qui conviendra à l’un ne conviendra pas à l’autre.

D’où l’importance d’être objectif pour éviter une mauvaise expérience que ce soit pour le propriétaire, le gardien et bien sûr le chien. 

S’il existe des gardiens peu recommandables, il existe également des maîtres peu délicats qui cachent le véritable profil de leur chien.

Bon à savoir : de nombreuses mutuelles prennent en charge les frais de garde lors d’une immobilisation ou d’une hospitalisation..

5 solutions pour faire garder son chien

Les chenils :

Les chenils sont souvent saturés pendant les périodes de vacances.  Et bien que souvent critiqués, ils restent indispensables pour lutter contre les abandons. 

  • Situés loin des habitations, ils peuvent accueillir un nombre important de chiens contrairement aux autres solutions de garde qui sont dans l’incapacité de répondre à toutes les demandes.
  • Tous les profils de chien sont acceptés, y compris les chiens de catégorie  1 et 2 (loi du 6 janvier 1999).
  • C’est une solution rassurante pour les propriétaires qui ont un chien dominant ou fugueur dans l’âme.

Le tarif moyen : entre 12 et 18 euros selon la saison (haute ou  basse), la taille du chien (car la nourriture est fournie) et les options proposées (chauffage, climatisation).

Cette solution reste inadaptée aux chiens âgés, stressés et de santé fragile qui ont besoin de soins plus personnalisés.

Faire garder son chien en tenant compte de son profil

La pension familiale :

La pension familiale accueille un nombre limité de pensionnaires. La plupart du temps, les chiens logent dans une pièce de la maison (ou attenante) du responsable avec un accès illimité à un extérieur arboré et très bien clôturé.

Le professionnel possède un certificat de capacité et il est déclaré à la Préfecture.

Ce mode de garde est idéal pour les chiens sociables, âgés, malades ou peureux. C’est une alternative entre le chenil et la famille d’accueil.

  • Les chiens évoluent et jouent ensemble dans un cadre familier et rassurant. Ils se retrouvent souvent avec les mêmes copains lors des vacances.
  • Un petit effectif permet des soins plus personnalisés (prise de médicament, soins, nourriture individuelle, promenade, etc.).
  • Le chien peureux se sociabilise au contact de congénères sociables.
  • On peut facilement prendre ou recevoir des nouvelles de son compagnon (photos, SMS, etc.).
Le tarif moyen : entre 12 et 25 euros selon la région (plus onéreux en région parisienne).

Ce mode de garde ne convient pas à un chien dominant, fugueur dans l’âme, hyper attaché à son maître, destructeur ou aboyeur pathologique pour des raisons de sécurité et pour la tranquillité du voisinage. Il est de plus en plus plébiscité par des maîtres soucieux du bien-être psychologique de leur chien.

La famille d’accueil :

Faire garder son chien en tenant compte de son profil

La famille d’accueil est souvent recrutée par une plateforme de services à la personne ou par une association. Elle est passionnée par les animaux et évaluée avant son recrutement. 

  • Votre chien est gardé au domicile de la personne.
  • Il est placé seul s’il est dominant.
  • Dans un environnement avec un autre chien ou d’autres animaux (chat par exemple) s’il est sociable.
  • En maison ou en appartement selon la race et le comportement.

Pour la famille d’accueil, c’est un complément de revenu. Elle n’est pas professionnelle. Chacun de ses membres doit vaguer à ses autres occupations (travail, école, etc.) tout en assurant la garde de votre animal.

Le tarif moyen : difficile à évaluer, car on demande parfois une cotisation annuelle, des droits d’entrée ou la souscription à une assurance qui s’ajoute à la rémunération de la famille. Il faut bien se renseigner.

C’est une solution qui correspond à tous les profils si l’on trouve la bonne famille d’accueil. Les chiens dominants ont ainsi une autre solution de garde que le chenil en prenant toutes les précautions d’usage. Cette option est prisée par de nombreux particuliers.

Le home sitting :

Le principe du home sitting consiste à accueillir à votre domicile une personne pour s’occuper de votre chien. Il s’agit dans la plupart du temps de personnes retraitées ou d’étudiants en vacances recrutés scrupuleusement par des plateformes de services à la personne.

Cette solution est intéressante si l’on ne veut pas changer son chien d’environnement ou si l’on possède plusieurs animaux (chat, poules, etc.). 

  • Cela permet d’avoir une présence utile pour décourager les cambrioleurs.
  • La personne peut vous rendre quelques services supplémentaires (arroser les plantes, relever le courrier, etc.).
Les tarifs : souscription ou cotisation à la plateforme de mise en relation.
C’est  un échange de service. On prête son logement le temps des vacances contre de bons soins pour ses animaux.

Pour une absence courte, le dog-sitter :

Le chien est un animal qui aime vivre en meute et qui contrairement au chat supporte mal de rester seul. Cependant, lors d’une absence d’une journée ou d’une nuit, faire appel à un dog-sitter est envisageable.

  • Il viendra sortir votre chien.
  • Lui donner à manger et à boire.
  • Lui tenir compagnie.
  • Veillez à son bien-être (médicaments, etc.).
  • Le promener.
  • Vous donnez des nouvelles.
Les tarifs : très aléatoires selon le dog-sitter car les tarifs sont libres et dépendant du nombre de visites.

Ce mode de garde convient aux chiens qui savent rester seuls sans aboyer, fuguer ou détruire. Cela peut-être une solution également pour les chiens dominants ou catégorisés plus difficiles à faire garder.

  • Rencontrez les personnes et visitez le lieu où va être gardé votre chien. 
  • Assurez-vous que la personne possède une assurance (en particulier si ce n’est pas un professionnel).
  • Signez un contrat de garde.
  • Faites une journée d’essai. Cela rassure propriétaire, gardien et chien. Méfiez-vous en cas de refus (valable aussi bien pour le propriétaire que pour le gardien).

Lorsque vous avez trouvé la bonne solution, gardez vos habitudes. Votre animal aura des repères et les séparations seront de moins en moins difficiles pour lui comme pour vous.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les chats).

Code: TIQETPUCE

Offre: 70% de réduction sur l’achat de vos croquettes le premier mois


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire