Abandonner un chien : les risques encourus !

  •  
  •  
  •  
  •  

J'abandonne mon chien, les sanctions possibles

Le mardi 26 janvier 2021, l’Assemblée nationale a été unanime pour mettre en vigueur « un certificat de connaissance » qui devra être signé par tous les nouveaux adoptants. Il vise à responsabiliser les futurs acquéreurs sur leurs responsabilités et à lutter contre la maltraitance animale. Et pour cause, chaque année des milliers de chiens sont abandonnés.

Découvrez dans cet article les risques encourus par les propriétaires indélicats et les alternatives aux abandons sauvages.

Quelles sont les différentes raisons liées à l'abandon ?

J'abandonne mon chien, les sanctions possibles

On juge sévèrement les personnes qui abandonnent leur chien. Pourtant, se séparer d’un animal peut-être autant une nécessité et une profonde douleur qu’un acte odieux et irresponsable.

On évalue le nombre d’abandons (chien, chat, furet, NAC) à 100 000 par an en France, soit 11 par heure, et cela pour différentes raisons :

  • un choix de race inadaptée à son mode de vie,
  • un achat coup de cœur et un manque de réflexion,
  • les départs en vacances,
  • un problème de comportement (aboiement, agressivité, destruction, malpropreté, jalousie, fugue, etc.),
  • déménagement (logement plus petit, sans jardin, animal non autorisé).
  • perte d’emploi et problèmes financiers,
  • divorce,
  • décès du propriétaire,
  • arrivée d’un enfant,
  • manque de temps à lui consacrer,
  • personne qui rentre en maison de retraite.
  • les allergies.
Personne n’est à l’abri d’un accident de la vie ou d’une erreur de jugement. Cependant se séparer d’un animal doit être un acte responsable et légal. Pas de lâcheté ! Pas de cruauté ! Du bon sens et du courage

Abandonner un chien dans la nature : que dit la loi ?

J'abandonne mon chien, les sanctions possibles

Abandonner un chien sur la voie publique ou dans la nature est considéré comme un cas de maltraitance animal. C’est un délit puni par la loi.

Le propriétaire coupable de cet acte encourt différentes sanctions :

  • une peine d’emprisonnement de 2 ans, 
  • une amende de 30 000 euros d’amende,
  • l’interdiction temporaire ou permanente de détenir un chien.

L’article 514-14 du Code civil considère l’animal comme étant « un être vivant doué de sensibilité. »

Abandonner un chien à la SPA : quelles démarches ?

  1. Trouver la SPA la plus proche de son domicile.

  2. Prendre un rendez-vous. En effet, il faut environ 30 minutes pour faire les démarches administratives. De plus, l’équipe note un maximum d’informations sur le chien (origine, histoire, cause de la séparation, caractère, etc.) pour pouvoir le placer dans une famille adaptée.

3. Les formalités :

  • Le tatouage ou la puce électronique du chien est vérifié. En effet, le chien doit bien appartenir à la personne qui le dépose. Dans le cas d’un décès, un certificat de décès sera demandé. Si le chien n’est pas à votre nom, il faut contacter le propriétaire pour qu’il fasse le changement de coordonnées auprès de l’Icad (centre chargé des identifications) ou demander à un vétérinaire qu’il demande un duplicata de carte d’identification auprès de l’Icad.
  • La vaccination du chien est contrôlée. Des vaccins à jour sont réalisés une fois par an.
  • Outre les papiers d’immatriculation et le carnet de santé, une pièce d’identité sera demandée.

La SPA demande une participation de 80 euros pour laisser un chien.

Cette somme vise à apporter les soins de base à l’animal (vaccination, identification, antiparasitaire, bobologie).

Plus aucune adoption ne sera possible à la SPA par la personne qui abandonne son chien.

Dans le cas d’une séparation inévitable, on peut trouver une nouvelle famille au chien par le biais des réseaux sociaux, par le bouche-à-oreille ou en mettant des affiches chez les vétérinaires. 

Mais l’essentiel reste de bien réfléchir et de se poser les bonnes questions avant d’adopter. C’est une grande responsabilité.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire