Accueillir des poules dans son jardin, quels avantages ?


accueillir un poule dans son jardin, quels avantages ?

Accueillir des poules dans son jardin est une pratique très tendance pour donner à nos milieux urbains un petit air de campagne bucolique et agréable.

Bien sûr, ces charmants gallinacés offrent le premier avantage d’avoir des œufs frais et bio à disposition tous les jours, mais pas que…

Découvrez toute l’utilité de laisser gambader ces petits volatiles dans vos extérieurs.

Accueillir une poule dans son jardin, tous les avantages

Accueillir des poules dans son jardin, quelle utilité ?

Des œufs à toutes les sauces !

Dur, à la coque, mi-mollet, cocotte, en omelette ou dans une préparation sucrée ou salée, l’œuf s’invitera à votre table tous les jours. Il est conseillé d’en consommer 1 à 3 par semaine (uniquement si son taux de cholestérol sanguin est normal).

  • Avec un effet coupe-faim, les œufs offrent de nombreux bienfaits. En effet, ils sont généreux en protéines, en vitamines et en oligoéléments, riches en bonnes graisses (lipides, oméga 3) et en antioxydants. De plus, ils contiennent de la choline qui élimine la graisse du foie et ralentit la progression de la maladie d’Alzheimer.

Un animal de compagnie anti-gaspille :

Un Français produit 365 kilos de déchets par an selon l’ADEME, dont la moitié sont des déchets alimentaires ou biodégradables. Une seule poule consomme 150 kilos de déchets organiques à l’année.

Omnivore et très gourmande, la poule se régale de nombreux biodéchets.

  • Pain dur.
  • Épluchures de fruits et de légumes.
  • Restes de viandes.
  • Coquilles broyées d’huîtres (favorisent la ponte).
  • Croûtes de fromage.
  • Féculents cuits. 

En revanche pour les garder en bonne santé, certains déchets sont à proscrire. 

  • Plats en sauce (trop salés et trop épicés).
  • Pommes de terre crues,
  • Pelures d’oignon et épluchures de poireaux,
  • Peau de kiwis, de bananes et d’agrumes.
  • Céleri.

💡 Cette consommation de déchets doit être complétée par un mélange de graines adapté pour assurer tous leurs besoins nutritionnels. Une bonne alimentation assurera leur capacité à pondre et donnera un bon goût aux œufs.

accueillir des poules dans son jardin, quelle utilité ?

Des auxiliaires écolos au jardin :

Dans l’espace qu’on lui accorde (20 min 3 s minimum par individu) la poule désherbe, bine, recycle, fertilise et assainit le sol.

  • La poule a besoin de manger de la verdure et en particulier de l’herbe. C’est pourquoi elle désherbe à merveille.
  • Elle bine la terre avec son bec et ses ongles à la recherche de vers et d’insectes riches en protéines. De plus, elle gratte et aère la terre en cherchant des graviers qui lui servent à broyer les aliments, car la poule n’a pas de dents.

💡 Seul le poussin a une dent de lait qui lui permet de casser la coquille pour sortir de son œuf. Celle-ci tombe par la suite. 

Pour compenser cette absence de dentition, la poule possède un estomac (le gésier) équipé de muscles très puissants qui en se contractant écrasent les aliments solides.

  •  Elle recycle le sol en mangeant les larves et les nuisibles (limaces, escargots, reptiles et souris).
  • Elle fertilise le sol, car ses fientes sont très riches en Azote.

Le saviez-vous ?  La poule produit 10 fois son poids en crottes par an.

 💡  Si l’on souhaite préserver des espaces fragiles (potager, etc.), on peut le faire avec du grillage à poules de 120 à 150 cm de haut,

Il est aussi possible d’installer un enclos amovible pour travailler certaines surfaces à désherber avant de planter et de semer.

accueillir des poules dans son jardin, quels avantages ?

Une belle expérience familiale :

Accueillir des poules dans son jardin participe à la cohésion familiale et à une belle école de la vie pour les enfants.

  • La famille se concentre sur un projet commun dans lequel chacun aura un rôle à remplir. Cela encourage le dialogue, le partage et les activités extérieures, trop souvent délaissées.

Responsabiliser les enfants :

Tous les enfants adorent ramasser les œufs et jouer avec les poules qui s’avèrent des compagnons joueurs et affectueux. Cela les responsabilise et les grandit.

  • Ils apprennent à respecter les animaux et les règles.
  • Ils prennent conscience de l’importance du recyclage des déchets et de consommer une nourriture saine.

Quelle race de poules choisir pour un premier accueil ?

Accueillir des poules dans un jardin, quels avantages ?

Une poule pond entre 1 à 2 œufs par jour selon la saison. Après l’âge de 3 ans et pendant la période de mue, elle est moins productive. Il faut au moins posséder deux poules pour avoir une production d’œufs autosuffisante dans une famille de 4 personnes.

Bien que l’on puisse accueillir des poules toute l’année, la saison la plus appropriée est celle du printemps. On peut choisir de jeunes poules de 6 semaines ou des poules plus âgées, de 4 mois qui se mettront à pondre au bout de quelques semaines.

Excellentes pondeuses, avec une baisse en hiver :

  • Poule rousse.
  • La Harco,
  • Sussex. 

Pour une ponte plus régulière :

  • Gatinaise.
  • La Goudan.
  • La Géline.

La poule est un animal domestique de basse-cour facile à élever et agréable à vivre. D’ailleurs, elle fait partie des 10 NAC les plus plébiscités par les français.

Particulièrement sociable, elle n’aime pas être seule. Une compagne fera son bonheur.

Les animaux-conseils !

Avant d’accueillir des poules, demandez à la mairie de votre commune quelles sont les règles d’urbanisme de la municipalité concernant la possession de poules et l’installation d’un poulailler.

À lire aussi tous nos articles sur le chien et le chat.

© nuraschka, © Olya, © cottonbro; © Jaclou-DL

Auteur : Dronet Lydie responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


Laisser un commentaire