Agressivité chez le chat, les différentes raisons possibles !

  •  
  •  
  •  
  •  

Syndrome du tigre chez le chat, les signes qui alertent

Attaque, violence soudaine envers son entourage et sociopathie chez le chat sont autant de troubles du comportement qui laissent démuni un maître attentionné et aimant. Mais quelles sont les différentes raisons qui peuvent transformer un matou charmant en animal incontrôlable et dangereux ?

Voici quelques pistes pour comprendre l’agressivité chez le chat.

Des témoignages qui alertent sur l'agressivité du chat

syndrome du tigre chez le chat, les signes qui alertent !

Sur les forums, nombreux sont les propriétaires qui décrivent des épisodes d’agressivité extrême chez leur chat. 

« J’ai adopté le petit Titus à 2 mois et demi par le biais d’une assoc l’été dernier. Et très vite, j’ai compris qu’il avait des

Problèmes de comportements (attaques aux jambes, morsures et griffures légères, voire plus graves…) jusqu’au jour où il a sauté à la tête d’une copine alors qu’elle jouait avec lui… »

Source : forum animaux-au-féminin.com

 » Je tenais à partager mon expérience vécue avec Pimousse, qui est habituellement un chat tellement doux, affectueux, réclamant sans cesse câlins et papouilles, et qui, du jour au lendemain, m’a très violemment agressée, sans raison apparente. J’en suis sortie complètement choquée, surtout qu’il cherchait à m’attaquer au visage. Mon petit ange devenait méconnaissable, un véritable démon ! Étant partie quelques semaines en vacances dans ma famille, j’ai pris soin de confier à mon copain mon amour de chat, une mission qu’il a pris très à cœur. Aucun changement de comportement durant mon absence. Mais, à mon retour, je découvre un petit monstre qui semble vouloir ma mort !!! »

Témoignage et photo d’Élodie Roux publiés sur Facebook qui souhaitait partager son expérience

syndrome du tigre

Quelles sont les raisons possibles d'un tel comportement ?

Syndrome du tigre chez le chat, les signes qui alertent !

Mauvaise sociabilisation, stress, peur, frustration et instinct de prédation conduisent parfois le chat à adopter un comportement violent et agressif.

Une mauvaise sociabilisation :

Le chaton retiré trop tôt à sa mère ne connait pas ses limites et ne sait pas se contrôler. 
Le chaton insuffisamment manipulé et imprégné de l’homme et des autres animaux peut se montrer agressif par peur et manque d’habituation.

L’agression redirigée :

Lorsque le chat sent une odeur désagréable ou entend et voit quelque chose qui le perturbe, le frustre ou lui fait peur, le chat agresse une cible qui n’est pas l’objet de son énervement.

Exemple : vous le caressez et il aperçoit par la fenêtre un autre chat. Comme il ne peut pas interagir avec lui, c’est vous qu’il agresse.

L’agression territoriale :

Le chat est territorial et indépendant. Il doit se sentir en sécurité dans son environnement. L’intrusion d’un inconnu (personne ou animaux) ou tout changement dans ses habitudes (déménagement, changement de mobilier, arrivée d’un enfant, etc.) peut le conduire à être agressif.

Le chat caressé mordeur :

Alors que vous caressez tranquillement votre chat, il vous mord soudainement. Cela signifie que votre chat ne souhaite plus être caressé. Il vous a pourtant envoyé des signaux, mais vous ne les avez pas compris (yeux ronds écarquillés, queue qui remue avec agacement). Par conséquent, sa seule porte de sortie est l’agression.

L’agression de prédation :

 À l’état sauvage, le chat chasse de nombreuses heures et cela particulièrement au coucher du soleil. Cette activité essentielle lui permet de manger tout au long de la journée en petite quantité pour gérer sa glycémie. Un chat qui vit à l’intérieur où qui a des accès à l’extérieur de façon contrôlée chasse ce qu’il a sous la main, une cheville ou un mollet par exemple. Par ailleurs, une agression peut être déclenchée par la faim ou la peur de manquer de nourriture s’il ne dispose pas d’une alimentation à disposition et cela à volonté. Ajoutons que l’aliment du chat doit être composé au minimum de 30 % de protéines de haute qualité pour répondre à ses besoins de carnivore. Dans ce cas, l’agression survient souvent lorsque le chat vous voit préparer son repas. On parle alors du syndrome du tigre.

Comment aider un chat agressif ?

Syndrome du tigre chez le chat, les signes qui alertent !

Finalement, c’est souvent un environnement inadapté, une réaction inappropriée (et involontaire) de notre part et une mauvaise distribution de l’alimentation qui génèrent de l’agressivité chez minet.

Que faire pour ne pas avoir un chat agressif ?

  1. S’assurer que le chat que l’on accueille a été correctement sevré et sociabilisé.
  2. Proposer à votre chat un espace suffisant et un environnement stimulant (arbre à chat, griffoir, herbe à chat et aux-chats à disposition, cachette, jouet, litière assez grande et toujours propre).

3. Savoir décoder le langage de votre chat. Avant d’attaquer, il prévient dans beaucoup de situation (poils hérissés sur le dos, marche en crabe, feulement, pupille dilatée, queue qui balance d’agacement).

4. Laisser à disposition une nourriture de qualité à votre chat pour lu éviter le stress de la faim. Vous pouvez fractionner sa portion de croquettes journalières (s’il doit perdre du poids) mais il doit pouvoir grignoter toute la journée. Changer de saveur et mixer nourriture sèche et humide.

5. Disposer des diffuseurs de phéromones apaisantes pour détendre le chat lors d’un déménagement, d’un changement de mobilier ou de l’arrivée d’un enfant ou d’un autre animal.

6. Utiliser du Zylkene ou des fleurs de Bach. Ces produits fonctionnent bien lorsque le chat est stressé.

7. Consulter un vétérinaire si ces solutions ne fonctionnent pas. Le chat peut souffrir d’une maladie cachée comme l’hyperthyroïdie. Après avoir écarté les maladies, il pourra prescrire à l’animal un antidépresseur ou conseiller de voir un comportementaliste.

Les matou-conseils !

Lorsque le chat est en pleine crise d’agressivité, n’essayez pas d’intervenir, laissez-le se calmer.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension  pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire