Automutilation du chien : la manifestation d’un mal-être

  •  
  •  
  •  
  •  

Automutilation du chien

Le chien en être sensible et intelligent ressent les émotions. Il s’ennuie sans suffisamment d’interaction, angoisse loin de son maître ou se stresse en cas de changement dans son rituel de vie. Tous ces éléments peuvent conduire à l’automutilation chez le chien pour traduire un mal-être et envoyer un message de détresse à son entourage.

Zoom et conseils sur ce syndrome d’anxiété qui laissent souvent les propriétaires tristes et impuissants.

De quelles façons et pourquoi le chien s'automutile ?

Automutilation chien

Lorsque le chien s’automutile, il se lèche les pattes jusqu’au sang, se gratte avec insistance ou s’arrache les poils jusqu’à se créer des blessures qui ont bien du mal à disparaître. Il peut accompagner ces manifestations par différentes vocalises (du gémissement au hurlement à la mort) ou de destructions dans votre maison. Certains chiens 

se mutilent en cachette ou devant leurs maîtres selon le mal-être qu’ils souhaitent exprimer. Une fois installé, ce comportement est difficile à faire disparaître tout comme l’humain qui se ronge les ongles. Mais pourquoi le chien a-t-il ce comportement alors que son maître fait tout pour le rendre heureux ?

Les éléments déclencheurs:

Selon la race du chien choisi et la personnalité du maître, les besoins sont parfois différents à satisfaire.

  • Un chien de travail, hyperactif ou sportif n’aura pas assez de dépenses et d’interactions avec un propriétaire pantouflard. Par conséquent, il pourra exprimer sa frustration et son ennui en s’automutilant.

L’arrivée d’un enfant, d’un autre animal, le décès d’un des membres de la famille ou un déménagement installe une dépression chez le chien.

  • Tous changements émotionnels dans la vie du chien peuvent le conduire à une grande tristesse et à une perte de repère. S’automutiler aide le chien à surmonter son ressenti et sa souffrance.

Un changement de propriétaire, un séjour dans un chenil ou la reprise d’une activité professionnelle de son maître.

  • Un chien qui se sent abandonné par un maître auquel il est très attaché se mutile pour exprimer une profonde détresse.

😥 Le malinois, le Jack Russel, le labrador, le golden Retriver et le braque de Weimar sont des races qui s’automutilent couramment (liste non exhaustive).

Comment réagir en cas d'automutilation chez votre chien ?

Automutilation chien

Assurez-vous que votre chien n’a pas de puces ou de tiques s’il se gratte ou s’arrache les poils.

Demandez-vous si vous n’avez pas changé un composant dans son alimentation qui pourrait être responsable d’une allergie alimentaire.

Après avoir éliminé ces deux possibilités, il est urgent de prendre un rendez-vous chez votre vétérinaire. Avant la consultation, observez votre chien pour comprendre quand et pourquoi il se mutile. En effet, la moindre information sera très utile pour aider le vétérinaire à prescrire un traitement adapté. Si vous en avez la possibilité, mettez une collerette à votre chien pour l’empêcher de se mutiler et pour permettre la cicatrisation des blessures. 

😇La collerette vous sera utile pour protéger votre chien tout au long du processus de guérison.

Comment aider son chien à aller mieux ?

Consultez un professionnel de santé :

Dans le cas ou l’automutilation devient récurrente, une visite chez le vétérinaire est indispensable.

  1. Pour écarter toutes les pathologies qui peuvent conduire au léchage ou au grattage comme la présence d’un parasite invisible à l’oeil nu ou d’une dermatite allergique. 

2. Pour mettre en place un traitement :

  • prise d’antidépresseur ;
  • physiothérapie ;
  • utilisation d’un collier calmant ou à base de phéromones de synthèse.

😇Il faut attendre une dizaine de jours pour voir les premiers résultats avec ce dispositif.

  • diffuseur de phéromones à insérer dans une prise électrique pour une diffusion dans la maison.

À lire aussi : comment résoudre l’anxiété de séparation de votre chien ?

Si vous vous sentez vraiment démuni par l’automutilation de votre chien, consulter un comportementaliste constitue une aide précieuse 😉. En effet, il vous aidera à comprendre quels changements il faut opérer pour que votre chien soit à nouveau bien dans ses pattes. Soyez patient, car ce syndrome d’automutilation chez le chien est très long à disparaître.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire