•  
  •  
  •  
  •  

un chien en appartement peut-il vivre heureux ?

Un chien en appartement peut vivre heureux si vous répondez à ses besoins essentiels. En revanche, son éducation devra être rigoureuse pour respecter et rester en bon terme avec votre voisinage. D’ailleurs, la législation n’autorise pas le bailleur à interdire le chien dans un appartement à l’exception des chiens de catégorie 1 (chien d’attaque). Et encore faut-il que cela soit stipulé dans le contrat de location.

Découvrez-en davantage pour vivre harmonieusement avec un chien en appartement.

Pourquoi un chien en appartement à toutes les chances d'être heureux ?

Un chien en appartement peut-il vivre heureux ?

Selon des études menées par la fondation américaine du sommeil, le chien adulte dort 65 % de son temps (90 % pour un chiot). Par conséquent, une vie en appartement lui convient tout à fait si son besoin de dépense physique est satisfait et si les moments que nous passons avec lui sont de qualité.

 

Des balades quotidiennes assurées :

Pour être bien dans leurs têtes, les chiens ont besoin d’explorer de nouveaux territoires et d’avoir des interactions avec leurs congénères. En vivant dans un appartement, le chien est sorti plusieurs fois par jours et par tous les temps. Et cela, contrairement à un chien dans une maison qui se contente souvent du jardin qu’il connaît par cœur et qui le prive de rencontrer des compagnons de jeu. L’ennui voire la dépression s’installe alors avec des risques de destruction et de fugue importants.

Une très grande proximité avec son maître :

En dehors du temps qu’il passe à l’extérieur pour travailler, le maître partage constamment le même espace de vie que son chien. Par conséquent, cette proximité favorise le jeu, les câlins et une forte complicité. De nombreux chiens en maison sont relégués dans une niche extérieure ou dans un garage pour échapper aux chutes de poils ou aux petites bêtises inévitables. Bien que cela puisse se comprendre, un chien heureux est un chien qui passe du temps avec son maître en animal sensible et particulièrement sociable.

Quelles sont les contraintes avec un chien en appartement ?

Les sorties 7/7, 365 jours par an :

Pour les maîtres qui ont un chien en appartement, difficile de faire la grasse matinée. En effet, le chien ne fait pas la différence entre le dimanche et le lundi 😤. Il doit être sorti 7/7 et cela 365 jours par ans.

Curieusement ce qui paraît une contrainte pour le propriétaire devient avec le temps un besoin. En effet, l’activité physique procure de nombreux bienfaits comme la libération des précieuses endorphines ou hormones du bonheur.

😃 Les grands + :

Apprendre à son chien le rappel et la marche en laisse.

La gestion du bruit :

 Les aboiements intempestifs, les hurlements à la mort ou les gémissements deviennent vite une source de stress pour le propriétaire du chien et une source d’ennui avec le voisinage. 

😇Conseils :

Lors de l’achat d’un appartement, veillez à son exposition. Si le balcon ou la fenêtre de la pièce principale donne sur un axe très fréquenté, votre chien passera son temps à aboyer en digne gardien.

Comment organiser la vie de votre chien dans un appartement ?

Avoir un chien dans un appartement, est-ce raisonnable ?

Pour limiter les aboiements, les hurlements à la mort et les gémissements, votre chien doit apprendre à gérer vos absence. C’est à dire qu’il ne doit pas avoir d’hyper attachement entre vous et lui. Pour cela, il doit gagner en autonomie pour accepter vos absences.

En lui aménageant un espace personnel :

Pour s’épanouir et devenir autonome, votre chien doit posséder un espace dans lequel il peut s’isoler en toute sécurité pour dormir, manger, jouer, etc. Celui-ci est à aménager dans un couloir (avec une barrière de bébé), une lingerie ou dans une cage d’intérieure. Il ne s’agit pas de priver votre chien de liberté, mais de lui faire accepter d’être isolé dans un endroit sans danger et bien à lui lorsque vous êtes absents. Petit à petit, son anxiété disparaîtra.

 😇Conseils : 

Avant d’acheter un appartement, demandez-vous si vous pourrez aménager dans celui-ci un espace pour votre chien (couloir, lingerie, arrière-cuisine, etc.)

Un diffuseur de phéromones (ou collier) est utile pour rassurer le chien anxieux.

En instaurant des rituels :

Le chien attend plus facilement son maître si sa journée est rythmée par un rituel. 

  • Conduisez-le dans son espace personnel avant vos départs sans lui dire au revoir. Et lors de vos retours, n’allez pas lui dire bonjour immédiatement.
  • Deux repas par jour donné à heure régulière.
  • Deux à trois promenades quotidiennes.
  • Des moments de jeux et de câlins.
  • Des moments de calme imposés.

Être respectueux avec son voisinage :

Pour que votre chien soit apprécié de vos voisins, ramassez ses besoins. Et pourquoi ne pas lui essuyer les pattes si elles sont sales ou mouillées avant d’entrer dans les parties communes ? Si vous venez d’accueillir votre chien et qu’il aboie, expliquez à vos voisins que cette situation est temporaire et que vous faites tout pour la résoudre. Ils seront plus enclins à la patience. Respectez son entourage, c’est donner une bonne image de nos chiens 😃.

Naturellement, certaines races sont plus aptes à vivre en appartement. En effet, elles ont un besoin moins important de se dépenser, aucune tendance à aboyer ou une nature très calme. On peut citer par exemple le bouledogue français, l’épagneul tibétain, le lévrier ou le golden retriver. Dans l’ensemble, les chiens du groupe 9 (chien de compagnie et d’agrément) font d’excellents compagnons en appartement. Mais là encore tout est question d’éducation, d’implication personnelle et de bonnes attitudes à avoir 😉. Vous pouvez consulter le site de la SCC pour en apprendre davantage sur les différents groupes de chien.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire