Chat qui boit et qui urine beaucoup, est-ce grave ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Chat qui boit et qui urine beaucoup

Bien souvent, il faut encourager Minet à s’hydrater en disposant des gamelles d’eau à différents endroits sur son territoire. C’est pourquoi un chat qui boit et qui urine beaucoup doit inquiéter son propriétaire. En effets, ces symptômes associés évoquent la polyuro-polydipsie ou PUPD.

Découvrez-en davantage sur ce syndrome chez le chat dans cet article.

Polydipsie et polyurie chez le chat, c'est quoi ?

La polydipsie est une soif excessive chez le chat. Elle entraîne des mictions très fréquentes appelées polyurie.

Comment déterminer si un chat boit de façon excessive ?

  • Un chat adulte boit entre 40 et 60 ml d’eau par jour par kilo de poids en tenant compte de son mode de vie (actif ou sédentaire) et de son alimentation (sèche ou humide).
  • En cas de doute, pour mesurer sa consommation en eau, il faut mesurer la quantité d’eau que l’on met dans sa gamelle une fois par jour et à heure fixe avec un verre doseur ou une balance de cuisine. À chaque changement d’eau, il suffit de faire une soustraction entre l’eau mise et l’eau restante. Bien sûr, il faut s’assurer que seul le chat a accès à ce point d’eau.

Le comportement qui conduit le propriétaire à consulter un vétérinaire est bien souvent une litière très souillée qu’il faut changer de plus en plus souvent.

Chat qui boit et qui urine beaucoup, les raisons possibles

Les causes bénignes :

Le chat boit davantage (et donc urine plus souvent) parfois temporairement tout simplement pour lutter contre la déshydratation.

  • Pendant les périodes estivales et caniculaires.
  • Lorsque la chatte allaite, car le lait est composé en partie d’eau.
  • Dans le cas d’un changement d’alimentation. Si l’on remplace la nourriture humide par des croquettes.

Les pâtées contiennent 80 % d’eau. Les croquettes 10 % uniquement. C’est pourquoi une alimentation mixte est conseillée pour les félins.

  • La prise de certains médicaments comme la pilule et les corticoïdes.
chat qui boit et qui urine beaucoup, faut-il s'inquiéter ?

Les causes graves :

Âge, alimentation non adaptée, infection ou autres facteurs de risques favorisent le développement de maladies graves et cachées qui se traduisent par une PUPD.

  • Le diabète : la PUPD s’associe à un appétit décuplé malgré un amaigrissement de l’animal.
  • L’hyperthyroïdie : la PUPD s’associe à des troubles digestifs, une augmentation de l’appétit, un trouble du comportement, un amaigrissement et des problèmes rénaux. La maladie est plus fréquente chez les sujets âgés.
  • L’insuffisance rénale chronique : la PUPD s’associe à des vomissements, une perte d’appétit, un amaigrissement et à un abattement.
  • Blocage urinaire : il s’agit d’une urgence absolue (l’animal souffre de calculs et ne peut plus uriner).

Les matou-conseils !

Consulter un vétérinaire au moindre doute. Il procédera à différents examens et à la mise en place d’un traitement adapté selon la raison de la PUPD. Une fois la maladie stabilisée, la consommation d’eau et l’émission d’urine se normalisent.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire