Chenilles processionnaires et animaux, quels dangers ?

  •  
  •  
  •  
  •  

chenilles processionnaires et animaux, quels dangers ?

Tout le monde a entendu parler des chenilles processionnaires, mais souvent la menace qu’elles font peser sur nos animaux de compagnie est méconnue. Pourtant, le danger est réel puisque sans prise en charge rapide, l’animal peut perdre un membre nécrosé ou la vie dans le cas d’un choc anaphylactique.

Découvrez-en davantage sur les chenilles processionnaires et le danger qu’elles représentent pour nos animaux de compagnie.

Que faut-il savoir sur les chenilles processionnaires ?

chenille processionnaire et animaux, quels dangers ?

Il existe deux types de chenilles processionnaires, celles qui colonisent les pins (parfois les sapins) et celles qui colonisent les chênes. Ce sont les épines ou les feuilles des arbres qui leur servent de nourriture.

La chenille processionnaire est brun foncé. Sa partie supérieure est ponctuée de taches rougeâtres. Son ventre est jaune et sa tête  noire.

La chenille processionnaire, un danger au début du printemps !

Au début du printemps, les chenilles quittent « leur arbre hôte » pour construire un nid dans lequel elles entameront leur métamorphose (passer de chenille à papillon). C’est à ce moment qu’elles représentent un danger, car elles entament une longue procession en file indienne constituée de centaines d’individus. La chenille est pourvue de minuscules poils oranges très volatiles munis de crochets qui se brisent à la moindre menace libérant une substance urticante, la thaumétopoéïne.

 💡 Alors que la chenille des pins s’enterre dans le sol, la chenille des chênes cherche un tronc solide ou une grosse branche pour tisser son nid en hauteur.

Quels dangers représentent ces chenilles pour nos animaux ?

chenilles processionnaires et animaux, quels dangers ?

Très curieux, les chiens et les chats peuvent être attirés par une colonie de chenilles processionnaires qui se déplacent et tenter de jouer avec ou de les toucher. C’est pourquoi il est indispensable de savoir repérer les premières manifestations que provoque un contact avec les poils des chenilles, car cela constitue une urgence vétérinaire. En particulier pour le chat qui échappe à la surveillance de ses propriétaires.

Les manifestations qui alertent :

  • Le chien ou le chat se lèche et se gratte énormément.
  • Présence de réactions cutanées (inflammation) ou de brûlures.
  • Œdème de Quincke.
  • Salivation importante, car la langue et les babines sont atteintes (comme l’animal se lèche).

Quels traitements en cas d'exposition aux poils de chenille ?

Sans prise en charge rapide, les conséquences sont tragiques :

  • nécrose de la langue avec une amputation d’une partie de celle-ci. Dans les cas les plus graves, l’euthanasie, car l’animal privé de langue ne peut plus se nourrir.
  • choc anaphylactique.

Pour soulager l’animal, le vétérinaire prescrit des antiinflammatoires, des antihistaminiques, des antibiotiques et de l’héparine (anticoagulant). Et malheureusement, il ampute les parties nécrosées ou envisage l’euthanasie dans les cas les plus graves.

💡 Le couchage des animaux est à nettoyer à haute température et si possible à passer au sèche-linge pour enrayer l’action des poils urticants des chenilles.

Protéger nos animaux des chenilles processionnaires

chenilles processionnaires et animaux, quels dangers ?

Avec le réchauffement climatique et le choix des plantations d’arbres par les municipalités, les chenilles processionnaires sont de plus en plus présentes et cela dans la majorité des régions de France.

Au début du printemps, il est très important de repérer les zones de promenade sur lesquelles sont présents les pins et les chênes pour garder son chien attaché et lui éviter un contact avec les processions de chenilles.

Dans le cas où vous auriez ce genre d’arbre au jardin, il existe des pièges à fixer sur le tronc de l’arbre. Ces dispositifs empêchent les chenilles des pins d’arriver jusqu’au sol en les capturant (en vente sur des sites spécialisés sur Internet).

Dans le cas des chenilles des chênes, il faut faire appel à des professionnels. Équipés, ils détruisent le nid en le coupant puis en le brûlant.

Les matou-toutou conseils !

Si vous pensez que votre animal a été en contact avec une procession de chenilles, manipulez-le avec beaucoup de précautions, voire avec des gants, car vous pourriez vous aussi souffrir de réactions allergiques. Rappelons que ces poils sont très volatiles et munis de crochets 😫.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les chats).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire