Le chien cardiaque : reconnaître les symptômes

  •  
  •  
  •  
  •  

Chien cardiaque, reconnaître, traiter et prévenir les symptômes

10 % de nos toutous souffrent d’insuffisance cardiaque. Qu’elle soit due à des lésions des valvules cardiaques ou à des maladies du myocarde, cette affection est très grave pour le chien. D’autant plus que dans le premier stade, elle passe inaperçue.

Bien qu’elle touche davantage le chien âgé à cause de la dégénérescence, tous les chiens peuvent être concernés dans le cas par exemple d’une malformation congénitale ou d’une  anomalie génétique.

Voici comment identifier le chien cardiaque et quels traitements peuvent le soulager.

Comment l'insuffisance cardiaque se développe-t-elle ?

Le cœur, un muscle complexe et indispensable !

Le cœur du chien bat en permanence, et cela 50 à 200 fois par minute.

😇 Le cœur des petits chiens bat plus rapidement que le cœur des grands chiens.

À chaque battement, le cœur agit comme une pompe centrale et unique en envoyant du sang chargé en oxygène et en substances nutritives à tous les muscles et les organes de votre chien.

  • Il se compose de différentes cavités (ventricules et oreillettes).
  • Elles sont fermées par des valvules ou petites portes. Celles-ci s’ouvrent et se ferment à chaque pulsation du cœur pour éviter une remontée de sang dans certaines cavités toutes proches lors de l’envoi de l’oxygène et des substances nutritives.

Les trois stades de l’insuffisance cardiaque :

Les causes de l’insuffisance cardiaque sont nombreuses :

  • rétrécissement ou défaut de la fermeture des valvules ;
  • hypertension artérielle ;
  • amincissement de la paroi musculaire des ventricules.

Dans tous les cas, la pompe cardiaque ne remplit plus sa fonction. Et par conséquent, soit la taille du cœur augmente, soit il y a une défaillance lors de l’envoi du sang chargé d’oxygène et de nutriments vers les organes du chien.

La maladie évolue en plusieurs stades.

  • Pendant la première phase, la maladie se développe sans signes apparents, car le cœur compense en grossissant et en augmentant la fréquence de ses battements.
  • Lors de la seconde phase, le cœur n’arrive plus à compenser.  C’est à ce moment-là que les maîtres conduisent leur animal chez le vétérinaire, car les symptômes apparaissent.
  • Si le chien cardiaque atteint la troisième phase, il est gêné même au repos. Le moindre effort peut provoquer syncope, œdème pulmonaire ou crise cardiaque.

Quels symptômes alertent ?

  • Toux après l’effort.
  • Essoufflement rapide.
  • Chien qui se racle la gorge comme s’il voulait cracher. 
  • Chien qui halète langue sortie et tête en extension pour chercher de l’air.
  • Grande fatigue après les promenades ou lorsqu’il monte les escaliers.
  • Malaise dans le stade avancé.

😥Le bouledogue français, le boxer, le caniche et le cavalier King Charles ont des prédispositions aux maladies cardiaques.

Quels traitements en cas d'insuffisance cardiaque chez le chien ?

Chien cardiaque : reconnaître, traiter et prévenir les symptômes

Lors de la consultation vétérinaire, le professionnel diagnostique l’insuffisance cardiaque chez le chien de différentes façons :

  • Avec son stéthoscope, il recherche un souffle au cœur.
  • Il effectue une radiographie du thorax.
  • Il envisage une échographie ou un électrocardiogramme du cœur.

Comment soulager le chien cardiaque ?

  • La prescription d’un aliment thérapeutique pauvre en sel.
  • En cas d’obésité, un régime amaigrissant sera mis en place.
  • Un traitement médical a donné à vie à votre animal sous forme de cachet. Celui-ci améliore les fonctions du coeur et évite l’oedème pulmonaire.

Quelle hygiène de vie doit avoir le chien cardiaque ?

Chien cardiaque : repérer, traiter et prévenir les symptômes

Le chien cardiaque est vulnérable et fragile. Par conséquent, il faut adapter son rythme de vie :

  • Évitez-lui les efforts intenses (course à pied, marche rapide, terrain escarpé).
  • Protégez-le de la chaleur.
  • Votre chien ne doit pas vivre dans un climat stressant.
  • Surveillez son poids.
  • N’arrêtez jamais le traitement médical prescrit par le vétérinaire.

Pour permettre à votre chien cardiaque de vivre de belles années, conduisez-le chez le vétérinaire aux premiers signes cliniques. Une prise en charge rapide est sa meilleure chance 😉.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire