Chien cryptorchide, ce qu’il faut savoir

  •  
  •  
  •  
  •  

chien cryptorchide, ce qu'il faut savoir'

Le chien cryptorchide est un animal chez lequel on constate quelques mois après la naissance l’absence des testicules dans le scrotum, l’enveloppe cutanée des bourses.

Sans une prise en charge adaptée, cette anomalie entraîne des risques de santé chez le chien à plus ou moins long terme.

Découvrez-en davantage sur la cryptorchidie ou l’ectopie testiculaire chez le chien dans cet article.

La cryptorchidie chez le chien, c'est quoi ?

  • Chez le chiot de sexe masculin, les testicules ne sont pas à leur place définitive dès la naissance. En effet, ils se situent dans son abdomen et ne descendent dans le scrotum (en passant par le canal inguinal) que 10 jours après celle-ci.

Il arrive parfois que l’un ou les deux testicules ne descendent pas correctement dans le scrotum. On parle alors de cryptorchidie ou d’ectopie testiculaire. 

  • Cette malformation génétique touche environ 5 % des mâles. 
  • Dans 80 % des cas, elle concerne un seul testicule. On parle de cryptorchidie bilatérale lorsqu’aucun des deux testicules ne se place correctement.

Cette anomalie génétique est plus fréquente chez certaines races : berger allemand, bulldog anglais, caniche, chihuahua, husky, teckel et yorkshire (liste non exhaustive).

Quelles conséquences pour le chien cryptorchide ?

Côté santé :

  • Si les testicules ne sont pas palpables dans le scrotum c’est qu’ils sont restés dans l’abdomen. Comme la température qui y règne est très élevée, les spermatozoïdes de l’animal ne peuvent pas s’y développer.
  • La cryptorchidie entraîne souvent des tumeurs testiculaires (sertolinomes et séminomes) entre 9 et 11 ans. 

10 % d’entre elles métastasent.

  • Les chiens atteints sont plus enclins à avoir une torsion testiculaire. Provoquant de fortes douleurs abdominales, sa prise en charge est urgente.
  • Les testicules bien que mal placés produisent quand même de la testostérone et parfois de façon excessive. Cela entraîne chez le chien une hausse de libido et de l’agressivité envers les autres mâles.

Côté pratique :

  • Le chien ne peut pas obtenir de pédigrée, car il ne sera pas confirmé au LOF.
  • Toute reproduction lui est interdite.

Chez le chien de race, l’ectopie testiculaire est considérée comme un vice rédhibitoire.

La loi du 22 juin 1989 stipule qu’un éleveur doit vendre un chiot indemne de la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth, la parvovirose canine, la dysplasie de la hanche, l’atrophie rétinienne et l’ectopie testiculaire. Des recours en justice sont prévus pour obtenir réparation, mais le préjudice moral reste très grand pour l’adoptant. C’est pourquoi il faut penser à aborder la question avec l’éleveur.

Quelle prise en charge pour le chien cryptorchide ?

chien cryptorchide, ce qu'il faut savoir

Bien que suspecté dès l’âge de deux mois, le diagnostic de l’ectopie testiculaire se pose à partir de l’âge de 6 mois. Avant cette échéance, les testicules peuvent encore descendre dans le scrotum.

À cette issue, le vétérinaire pratique une chirurgie pour retirer les testicules.

Les deux testicules sont enlevés même si l’un d’eux a migré au bon endroit pour éviter toute transmission possible de l’anomalie.

Avant l’intervention, le praticien réalise une échographie pour localiser les testicules.

  • Restés dans l’abdomen, une laparotomie ou ouverture de la paroi abdominale est réalisée.
  • Sous la peau dans la région inguinale une simple ouverture suffit.
  • Pour le testicule bien placé dans le scrotum, la castration est classique.

Une fois castré, le chien peut avoir une vie normale. Son alimentation sera à surveiller pour éviter la prise de poids.

 

Ne pas confondre la cryptorchidie (testicule mal placé) avec la monorchidie ou l’anorchidie.

Dans le cas de la monorchidie, seul un testicule s’est développé.

Dans le cas de l’anorchidie, aucun testicule ne s’est développé (très rare).

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire