•  
  •  
  •  
  •  

chien et baignade : les précautions à prendre

Chien et baignade : les précautions à prendre. Votre chien ne résiste pas à l’attrait de l’eau ou vous rêvez de vous baigner avec votre compagnon… C’est bien ! mais attention ! car d’une part tous les chiens n’ont pas un physique adapté à la baignade et d’autre part, l’eau regorge de dangers selon le lieu et la saison.

Voici quelques explications 🧐 .

Pourquoi faut-il prendre des précautions lorsque votre chien se baigne ?

Contrairement à la croyance, tous les chiens n’aiment pas l’eau et certains n’ont pas vraiment une morphologie adaptée aux pratiques nautiques. On distingue quatre catégories de chien :

  • Premièrement, le chien qui sait nager naturellement (labrador, Golden, Terre Neuve, caniche, malinois, liste non exhaustive). Dès qu’il voit de l’eau, il va nager immédiatement.
  • Deuxièmement, celui qui n’a pas peur de l’eau, mais qui se contente de faire des mouvements instinctifs dans l’eau qui le maintiennent à la surface sans savoir vraiment nager. Dans ce cas, il peut être équipé d’un gilet de sauvetage ou apprendre à nager.
  • Troisièmement, les chiens qui s’épuisent en nageant à cause de la mauvaise répartition de leur poids (bouledogue anglais), de leur difficulté respiratoire (race brachycéphale) ou de leurs pattes trop courtes (chihuahua).
  • Quatrièmement, le chien qui n’aime tout simplement pas l’eau.

Quelle que soit la catégorie à laquelle appartient votre chien, la baignade représente bien des dangers comme le risque d’hydrocution, l’ingestion mortelle de cyanobactéries, les irritations dues à l’eau de mer, la chaleur et le froid.

Quels réflexes avoir lors des baignades de votre chien l'été ?

chien et baignade : les conseils

Faire attention au risque d’hydrocution :

L’hydrocution arrive lorsqu’il y a une différence trop importante entre la température de l’eau et celle du corps de votre chien. Par exemple, s’il sort de voiture ou s’il vient de faire une longue balade par forte chaleur et qu’il se jette directement dans l’eau. Le choc thermique

provoque alors un arrêt respiratoire et un ralentissement du rythme cardiaque. Le refroidissement de la peau entraîne une hyperventilation et une augmentation du rythme cardiaque. Dans le cas, ou cela arrive à votre chien, vous devez le récupérer très vite et le couvrir pour le maintenir au chaud. Consultez immédiatement un vétérinaire. Pour éviter ce drame, il faut mouiller votre chien en commençant pas les pattes (surtout pas la tête !) et le faire entrer dans l’eau progressivement.

Interdire l’eau à votre chien en présence de cyanobactéries :

Aussi bien dans l’eau douce que dans l’eau de mer, les surfaces vertes ou bleutées doivent vous alerter. En effet, elles sont peut-être des cyanobactéries ou microorganismes qui libèrent des toxines mortelles lors de forte chaleur pour le chien. Il se contamine par ingestion ou contact. Dans ce cas, gardez votre chien en laisse . Et par conséquent, il est toujours indispensable d’emporter de l’eau avec vous pour pouvoir hydrater votre chien sans danger.

Les dangers de l’eau de mer :

Boire l’eau de mer :

1 litre d’eau de mer contient environ 40 g de sel. Si votre chien la boit, il aura des diarrhées, des urines fréquentes qui le conduiront à une importante déshydratation.  En cas d’intoxication sévère, le chien salive a des nausées, des vomissements, des diarrhées et un comportement incohérent.

Les problèmes cutanés :

L’eau de mer peut provoquer des irritations de la peau, rendre le poil rêche, des otites et des problèmes oculaires. Il est important de bien rincer votre animal et de le sécher soigneusement.

La noyade :

Chaque année des chiens se noient, car ils sont plus ou moins bons nageurs. Le chien nage difficilement sur de grandes distances. Il se fatigue très vite. Pensez à l’équiper d’un gilet de sauvetage.

Le chien peut-il se baigner l'hiver ?

Est-ce que le chien sait nager ?

Quels gestes adopter après une baignade l’hiver ?

Selon la race, les chiens n’ont pas tous un sous-poil confortable et étanche ou un pelage qui les protège efficacement du froid. 

Les chiots, les sujets âgés et les chiens menus comme les lévriers sont particulièrement fragiles.

Pour autant, le chien peut se baigner l’hiver si  l’occasion se présente si son maître adopte les bons gestes.

  • Le faire rentrer progressivement dans l’eau pour éviter l’hydrocution.
  • Le sécher avec une serviette en microfibre pour absorber un maximum d’eau.
  • Le laisser sécher dans une couverture.
  • Augmenter sa ration journalière si les baignades sont régulières pour lui fournir l’énergie nécessaire. 

Conseil 😇 : pensez à hydrater ses coussinets et sa truffe avec de la vaseline, car l’eau froide fragilise ses zones exposées.

Chien et baignade : les précautions à prendre à la piscine. De nombreux chiens se noient dans la piscine de leur maître car ils n’arrivent pas à en sortir et s’épuisent. Si votre piscine n’a pas de marches pour en sortir ou d’alarme, équipez votre chien d’un gilet de sauvetage ou interdisez-lui l’accès à la piscine 😥!


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire