Chien qui gratte son lit, les différentes hypothèses


chien qui gratte son couchage, les différentes hypothèses

Tous les propriétaires ont un jour vu leur chien gratter son lit avec frénésie en tournant sur lui-même comme s’il cherchait à y creuser un trou.

Mais d’où vient cet étrange comportement ?  Et qu’est-ce qu’il nous apprend sur notre compagnon ?

Explications dans cet article.

Chien qui gratte son lit, un comportement ancestral

À l’origine, pour assurer leur survie et leur confort, les chiens sauvages adoptaient différents comportements comme celui de gratter le sol. Malgré leur domestication, nos compagnons sont restés imprégnés par ce comportement ancestral. C’est pourquoi, ils continuent à le reproduire instinctivement.

 

Pourquoi un tel comportement à l’origine chez le chien ?

En grattant son lit, l’animal cherchait à creuser un trou pour définir sa zone de couchage. 

  • En cas de grosse chaleur l’été, cela lui permettait de trouver une terre plus fraîche.
  • À l’inverse, l’hiver creuser un trou le protégeait des intempéries et du froid en réchauffant le sol.

💡Gratter son couchage en tournant sur lui-même l’aidait pour guetter d’éventuels prédateurs ou dangers. Il choisissait souvent d’installer son lit dans un endroit avec de hautes herbes pour être à couvert.

Nettoyer la zone de couchage :

En grattant son lit avant de se coucher, le chien cherchait à se débarrasser des nuisibles : 

  • insectes,
  • vers,
  • parasites.

Chien qui gratte son lit, un anti-stress

chien qui gratte son lit, un comportement instinctif

En libérant des endorphines :

Lorsque le chien gratte son lit, il marque son territoire en laissant une trace olfactive qui l’apaise profondément.

En effet, ses coussinets sont équipés de glandes sudoripares. Celles-ci lui permettent d’évacuer la transpiration en régulant la chaleur de son corps, mais pas que… Elles libèrent également des phéromones dont l’odeur entoure le chien d’un voile réconfortant d’endorphines comme c’était le cas lorsqu’il tétait sa mère.

En canalisant son énergie :

  • Le chien stressé, hyperactif ou en manque d’activité, gratte son couchage en tournant sur lui-même, voire le mordille pour canaliser un trop-plein d’énergie.

Chien qui gratte et tourne en rond, quand faut-il s'inquiéter ?

chien qui gratte son lit, un comportement ancestral

Gratter le sol et tourner en rond avant de s’endormir est un comportement parfaitement naturel ancré dans la mémoire du chien. Cela l’aide à dormir profondément et paisiblement.

Cependant, si vous observez votre chien tourner sur lui-même de façon rapide et répétitive et que ce comportement vous semble exagéré ou anormal, il faut consulter. En effet, votre chien peut souffrir de « spinning », appelée aussi maladie du chien tourneur.

Cette affection résulte d’une forme d’épilepsie partielle (sans perte de conscience). Pendant la crise, une activité électrique anormale se manifeste dans la région du lobe temporal du cerveau (zone intervenant dans le comportement).

💡 Bien que toutes les races soient concernées, le bull-terrier et le cavalier King Charles souffrent de prédispositions génétiques.

 

©Disposez le lit de votre chien dans un endroit tempéré à l’abri de la chaleur, du froid, de l’humidité et des courants d’air pour un sommeil optimal.

Un panier rond lui rappellera les trous creusés par ses ancêtres.

© robnleishman; © pixabay; © Maria orlova; © Matty coulton.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


Laisser un commentaire