Comment apprendre le rappel à son chiot ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Comment apprendre le rappel à son chiot ?

Le rappel est un apprentissage d’obéissance essentiel à apprendre à un chiot.

En effet, son acquisition lui assure sécurité et autonomie et révèle une relation de qualité et de confiance entre le chien et le maître.

Voici quelques conseils pour maîtriser cet ordre très utile.

Pourquoi travailler le rappel dès l'arrivée du chiot à la maison ?

Comment apprendre le rappel à son chiot ?

Le rappel est une action. Elle consiste à appeler le chien pour qu’il revienne près de son maître et cela, quelles que soient les circonstances dans lesquelles il se trouve.

  • un chien qui a du rappel gagne en qualité de vie. Il peut réellement se dépenser, explorer, renifler et avoir des interactions avec ses congénères.
  • Le propriétaire se sent rassuré lorsque le rappel est acquis, car c’est une sécurité en cas de danger. Et quoi de plus beau et de plus gratifiant que de voir son chien courir librement ?

Un apprentissage à commencer au plus vite :

La plupart du temps, on surprotège le chiot et l’on remet à plus tard les apprentissages essentiels comme le rappel. C’est une erreur, car il va prendre de l’assurance et de mauvaises habitudes, difficiles à faire disparaître par la suite.

  • Lorsque le chiot est adopté, il quitte sa mère, sa fratrie et tous ses repères. Par conséquent, son instinct va le pousser à suivre les membres de sa nouvelle famille par peur de l’abandon
  • Ce moment de doute, de peur et de flottement est très court, car le chien s’adapte très vite à un nouvel environnement. C’est pour cette raison que le rappel s’apprend plus facilement dès l’arrivée du chiot à la maison.
  • Avec le bon équipement et la bonne méthode, la plupart des chiots suivent leur maître naturellement les premiers jours.

Le bon équipement pour un rappel réussi

Comment apprendre le rappel à votre chiot ?

Avant l’arrivée du chiot à la maison, il faut prévoir quelques accessoires pour commencer l’apprentissage au plus vite.

  • un collier avec une médaille d’identification ;
  • un harnais anti-traction ;
  • une longe de 10 à 15 mètres ;
  • une balle, un ballon ou un bâton ;
  • des friandises (éducation positive).

Comment apprendre le rappel à un chiot ?

Comment apprendre le rappel à son chiot ?

Bien sûr, selon la personnalité, l’instinct et la sociabilisation primaire du chiot, l’acquisition du rappel sera plus ou moins facile. Les chiens de berger (berger australien, border collie, etc.) et les chiens d’utilité (golden, malinois, labrador, etc.) sont plus enclins à obéir que les chiens de chasse qui sont distraits par leur instinct de prédation très développé. Mais avec de la patience, de la persévérance et de la cohérence, on y arrive.

Travailler le rappel en toute sécurité :

  • Attacher la longe au collier ou au harnais du chiot et commencer à travailler le rappel dans un endroit calme et sécurisé au jardin ou dans un parc clos.

Marchez tranquillement en demandant au chiot de vous suivre.  Nom du chiot + vient ! Dans la plupart des cas, il va vous suivre naturellement.

  • Si c’est le cas, il faut le féliciter chaleureusement.
  • S’il s’éloigne trop de vous, ne criez pas. Posez votre pied sur la longe et ramenez-le vers vous.

Petit à petit, le chiot va prendre de l’assurance et explorer son environnement.

Lorsque vous l’appelez et qu’il revient vers vous, félicitez-le et laissez-le repartir. Il ne doit pas se dire « lorsque je reviens, c’est pour être attaché ! ».

Lancer la balle ou le ballon à votre chien est un excellent exercice pour travailler le rappel et renforcer la complicité entre le maître et le chien.

Terminez toujours l’exercice sur une note positive en offrant une friandise et une caresse à votre chien.

Passer à la pratique sur le terrain :

Lorsque votre chiot a acquis la notion de rappel au jardin ou dans un lieu clos, poursuivez les exercices et les entraînements pendant ses promenades quotidiennes.

  • N’oubliez pas de lui attacher sa longe au collier jusqu’à l’acquisition totale du rappel. C’est une sécurité.
  • Pensez à le récompenser et à le féliciter.
  • Ne vous découragez pas et persévérez.

Pour les chiens peu réceptifs

Il existe naturellement des chiens têtus, hyperactifs ou très peu réceptifs au rappel. Dans ce cas, un collier de dressage est utile. Le dispositif émet soit une stimulation électrique, une vibration ou un bip sonore. Cette solution est à utiliser avec raison et parcimonie, car il ne s’agit pas de maltraiter l’animal. Généralement, la vibration est suffisante (et indolore) pour limiter le périmètre du chien. Le bip sonore le rappelle très vite à l’ordre s’il s’éloigne de vous.

Lorsque votre chien maîtrise le rappel, ne choisissez pas la facilité en abandonnant la marche en laisse. Mixez plutôt les deux apprentissages et cela quotidiennement ! Un chien oublie vite sans séances de travail régulières.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire