•  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi dresser son chien avec l'éducation positive

L’éducation positive encourage le chien à bien se comporter en tenant compte de son bien-être et en  le motivant par une récompense.

Cette méthode  renforce la complicité entre le maître et son chien, car elle est respectueuse et bienveillante.

Voici comment dresser son chien avec l’éducation positive.

Dresser son chien avec l'éducation positive, c'est quoi ?

L’éducation positive repose sur l’observation et les besoins spécifiques du chien.

Elle encourage l’animal à bien se comporter pour recevoir une récompense.

De cette façon, le chien n’obéit plus par crainte ou par peur, mais par envie de bien faire. Petit à petit, l’obéissance est associée à un souvenir agréable. Le chien écoute davantage et obéit mieux.

Les relations entre maître et chien sont renforcées et apaisées, car le maître devient un guide pour son chien en récompensant immédiatement ses bons agissements. On ne parle plus alors de dominant et de dominé, mais de deux espèces qui apprennent à vivre ensemble dans le respect.

Pourtant, l’éducation positive ne dispense pas le chien de punition. Simplement, elle recommande d’apprendre les règles de vie de la maison au chien pour qu’il puisse vivre en harmonie aux côtés de son maître. Poser un cadre le sécurise et apporte de la cohérence à l’éducation. 

Avec quoi ?

Pourquoi dresser son chien avec l'éducation positive

Pour renforcer ou encourager les bons comportements de votre chien, la récompense est indispensable. Selon la personnalité de votre animal, vous devez trouver la bonne.

L’essentiel est de trouver une récompense irrésistible pour votre chien. Elle doit être utilisée uniquement pour renforcer un bon comportement ou pendant une séance de dressage. Votre chien doit se dire : « si j’obéis, je vais être récompensé et j’ai envie de recommencer à bien faire la prochaine fois. »

Comment dresser son chien avec l'éducation positive ?

Pourquoi dresser son chien avec l'éducation positive

Pour chaque nouvel apprentissage (rappel, marche en laisse, etc.), munissez-vous de la récompense choisi et procédez de la sorte.

Avec des séances courtes et répétées

Votre chien reste concentré 5 à 15 minutes. Au-delà, il est distrait et les informations n’arrivent plus à son cerveau.

De plus, l’animal apprend par observation et par répétition les ordres donnés.

Pour l’éduquer positivement, faites travailler votre chien plusieurs fois par jour entre 5 et 15 minutes.

Dans un endroit calme

Le chien n’a pas la faculté de faire plusieurs choses à la fois. Il n’est pas réceptif à l’enseignement, s’il est distrait par une odeur, une peur, une émotion ou un passant.

Pour l’éduquer positivement, trouvez un endroit calme sans sollicitation. Une pièce de votre maison ou au jardin par exemple.

Mettre en pratique

Si par exemple vous voulez apprendre à votre chien à ne pas bouger :
 
  • Nom + pas bouger ! en lui montrant la récompense.
 
Donnez l’ordre de manière ferme avec la  bonne gestuelle. Dans ce cas, il faut tendre le bras vers l’avant, la paume ouverte face à votre chien.
En cas d’obéissance, donnez-lui la récompense pour encourager son bon comportement.
Dans le cas contraire, ne le punissez pas. Recommencez l’exercice plus tard.
 
Avec l’éducation positive, il faut ignorer les échecs et finir une séance d’éducation sur un exercice réussi pour motiver votre chien à recommencer la fois suivante.
 

Sur le terrain

Lorsque votre chien a assimilé l’apprentissage dans un endroit calme, le temps vient de le confronter à des situations réelles.

Odeurs, bruits, émotions et lieux différents ajoutent une difficulté à votre chien. Armez-vous de patience et ne vous découragez pas. Amenez-le partout avec vous pour le faire travailler. N’oubliez pas sa récompense.

  • Sur les marchés pour le « assis » ou le « pas bouger : ».
  • Sur un trottoir pour la marche en laisse ou la marche au pied.
  • Dans un parc pour tester le rappel.
  • À la terrasse d’un restaurant pour la sollicitation de la nourriture à table.

S’il ne se conduit pas comme vous le souhaitez, faites diversion en le redirigeant vers une autre activité (balade, repos, l’écarter, etc.) et reprenez l’exercice plus tard.

 

L’éducation positive s’applique à tous les apprentissages enseignés à votre chien et cela dès son arrivée à la maison.

Soyez régulier et cohérent pour obtenir des résultats. Le dressage positif demande de la patience et une grande implication, mais il a fait ses preuves. 😉.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire