•  
  •  
  •  
  •  

Comment entretenir le poil de votre chien ?

Le poil de votre chien est un isolant thermique, une protection solaire et une barrière contre toutes les agressions extérieures.

Un poil brillant, fourni, de couleur soutenue et sans chute excessive indique que votre chien est en excellente santé, c’est pourquoi, il mérite toute votre attention.

Voici comment entretenir le poil de votre chien au quotidien.

Pourquoi faut-il prendre soin des poils de votre chien ?

La fourrure de votre chien est constituée d’un poil de couverture et d’un sous-poil différent selon la race.

Le poil de couverture est visible à l’œil nu. Il est brillant, imperméable, de différentes couleurs, avec des formes (tâches, répartition diverse de la pigmentation) et des textures variées (ras, frisé, longs, etc.).

Le sous-poil est moins visible. Il est plus court, perméable, dense et parfois laineux. Il a donc besoin de soins rigoureux pour ne pas s’altérer ou former des bourres.

Ces deux textures sont indissociables et protègent votre compagnon des chocs et des agressions extérieures.

Comment entretenir les poils de votre chien ?

chien qui prend un bain

Le brossage

Les poils tombent et poussent en permanence avec deux mues principales. La première au printemps pour laisser la place à un pelage adapté à la chaleur. Et la seconde à l’automne pour laisser la place à un pelage adapté à l’hiver.

Un brossage régulier est donc essentiel. Dans le sens du poil pour démêler et à rebrousse-poil pour  donner du volume. 

  • Premièrement, les poils morts sont éliminés et les formations de bourres limitées. En effet, ces amas de poils tirent sur la peau du chien et sont idéals pour abriter les parasites (tiques et puces).
  • Deuxièmement, un bon brossage active la circulation sanguine. Le poil repousse plus vite et de façon optimale.
  • Et troisièmement, la complicité avec votre chien est renforcée. Ce qui vous permet de vérifier la présence d’anomalie sur son corps (allergie, pellicule, dépilation, blessure, etc.).

Le bain

La peau du chien est recouverte d’un film de surface utile pour le maintien de l’écosystème cutané, cependant, un bain est recommandé tous les deux mois.

La peau de votre compagnon est plus fine que la vôtre, c’est pourquoi il faut choisir un shampoing adapté au pH de sa peau et à la nature de ses poils (ras, durs, mi-longs, frisés, longs, bouclés ou cordés).

Lavantes, démêlantes et nourrissantes, les gammes de shampoing se déclinent également en version apaisante, antiséborrhéique et antiparasitaire. C’est à vous de faire preuve de bon sens !

Pour commencer, un tapis antidérapant est à installer dans votre baignoire ou votre bac à douche. Et tous les accessoires sont à mettre à votre portée (brosse, shampoing, produits pour les soins, serviette, etc.).

  • Votre chien est à laver à l’eau tiède en évitant ses yeux… Appliquez le shampoing et massez. Puis laissez agir quelques instants. 
  • Un rinçage soigneux est important pour éviter toutes les réactions cutanées.
  • Séchez votre chien avec une serviette en microfibre (très absorbante) et finissez avec un sèche-cheveux pour les chiens à poils longs et épais.
  • En cas de séchage à l’air libre, le chien est à garder au chaud. Mouillé, il est vulnérable privé de sa protection.

Le bain est à mettre en place dès le plus jeune âge de votre boule de poils. La récompense est indispensable pour que ce moment soit associé à quelque chose d’agréable. Profitez-en pour lui  nettoyer les dents, les yeux et les oreilles. De cette façon, les soins vétérinaires sont plus faciles, car le chien est habitué à être manipulé.

 

chien que l'on brosse

Le toilettage

Les poils de certaines races de chien poussent en continu (Yorkshire, bichon frisé, etc.). Un passage régulier chez un toiletteur est indispensable pour garder un look pratique et sympa.

L’alimentation

Le pelage du chien est éclatant si son apport en protéines est suffisant.

  • Pour commencer, les croquettes  doivent être de qualité, riches en acides animés et en vitamines.
  • Les céréales sont à bannir, car elles sont responsables d’intolérances digestives et dermatologiques.
  • La présence de vitamine A (indispensable à la santé de la peau), B2 et B6 (pousse du poil et bonne texture du terme) sont essentielles.
  • L’aliment doit contenir des acides gras, car ils permettent d’avoir une peau hydratée et contribuent à la fabrication du sébum.
  • Pour finir, les oméga 3 et 6 empêchent la chute excessive de poils et apportent éclat et brillance.

Les huiles

Les huiles sont des compléments incontournables pour réduire la chute de poils et pour restaurer un pelage cassant et déshydraté. Elles sont à verser directement sur la nourriture du chien à raison d’une cuillère à café pour 10 kilos de poids. Elles sont à choisir pressées à froid et bio.

  • L’huile de coco rend le poil éclatant, doux et soyeux. Elle se compose de 90 % d’acides gras saturés.
  • L’huile de saumon aide à diminuer la chute des poils (hors période de mue) et à améliorer leur aspect. Elle est riche en acides gras et en oméga 3.

Bonne nouvelle ! L’huile de coco ne fait pas grossir ! Les huiles sont à tester en petite quantité pour voir si l’appareil digestif de votre chien les accepte. Si vous voulez entretenir les poils de votre chien, le résultat est bluffant 😉!


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire