Comment le chat communique-t-il avec les humains ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Comment le chat communique-t-il avec les humains ?

Dave Barry a écrit : « Les chiens ont des maîtres, les chats ont des serviteurs. » Pourtant des recherches très sérieuses ont prouvé que le chat était très sociable avec son maître. D’ailleurs, il aurait développé un langage spécifique pour parler avec lui, fait de vocalises et d’une multitude d’attitudes corporelles. 

Découvrez comment le chat communique dans cet article.

Comment le chat communique avec différentes vocalises ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le matou est loin d’être un animal silencieux. En effet, le chat communique avec un panel de miaulements et de sons pour attirer l’attention et se faire comprendre.

Généralités sur le miaulement :

  •  Lorsque le chat vit une expérience agréable, ses miaulements sont brefs et aigus, avec un son qui s’amplifie.
  • En revanche, lorsqu’il est stressé ou mécontent, ses miaulements sont continus, rauques et de fréquence plus basse.
Finalement, ils traduisent l’état émotionnel de votre compagnon et l’urgence du message qu’il souhaite transmettre.
  • Je suis devant la porte, je veux sortir !
  • Ma gamelle est vide, j’ai faim, etc.
  • Je suis heureux.
  • Je suis malheureux.

😇Le siamois et le sphynx sont particulièrement bavards !

Pour chaque situation, une vocalise différente :

Appeler au secours : pour prévenir d’un danger le chat, miaule de façon très aigüe. C’est le cas du chaton par exemple lorsqu’il a froid ou faim. Il lance ainsi un appel au secours à sa mère.

La saison des amours : les dames émettent des miaulements incessants qui ressemblent à de longues plaintes pour attirer le mâle, alors que les messieurs miaulent pour signaler leur présence aux autres chats.

😇 La stérilisation de la femelle permet de supprimer ces longues complaintes. 

Avertir : lorsque le chat se sent menacé ou pour éviter la confrontation, il émet un grognement sourd, ou un miaulement interminable aigu, répété et très fort.

Se défendre : pour se protéger, le chat feule et crache en propulsant de l’air de sa gueule.

La frustration : lorsque le chat regarde un oiseau par la fenêtre d’un appartement par exemple, il produit un son aigu de frustration en faisant trembler ses mandibules.

Dire bonjour : le chat utilise un petit miaulement qui ressemble à un roucoulement dont le son s’amplifie et cela sans ouvrir la bouche pour saluer un congénère ou dire bonjour à son maître.

Le pouvoir du ronronnement :

Le chat ronronne grâce à des muscles qui se trouvent dans son diaphragme. Pour quelles raisons ?

  • Dès le commencement, la chatte instaure un climat de confiance et de sécurité en ronronnant lorsqu’elle a des chatons.
  • Puis, par soumission pour désamorcer un conflit.
  • Par satisfaction lorsqu’il se trouve avec son maître.
  • Ou pour détendre une personne fatiguée, dépressive ou malade.
  • Enfin, pour l’aider à soulager ses douleurs et à accélérer la guérison de certaines de ses blessures. En effet, les vibrassions des ronronnements sont transmises au cerveau du chat qui libère alors des endorphines.

Quel langage corporel adopte le chat pour parler ?

Comment le chat communique-t-il avec son maître ?

Observer attentivement le langage corporel et les attitudes de votre chat, c’est mieux le comprendre et c’est se régaler au quotidien !

Les oreilles et les yeux, de connivence pour communiquer  :

Oreilles droites pointées avec les yeux mobiles et ronds

  • Minet est d’humeur égale. Ni joie exaltante ni peine ne l’habite.

Les oreilles inclinées vers l’avant avec les yeux qui clignent

  • Minet est épanoui et heureux.

Les oreilles tournées vers le côté et les yeux froncés

  • Minet est en colère. Attention !

Les oreilles tirées vers l’arrière, les pupilles dilatées

  • Minet a peur.

Les oreilles qui bougent d’avant en arrière, pupilles dilatées

  • Minet est anxieux, il cherche à se rassurer.
Comment le chat communique-t-il avec son maître ?

Les vibrisses :

Moustaches dressées en avant

  • Le chat est concentré.

Moustaches relâchées

  • Le chat est détendu et exprime sa joie.

Moustaches étirées sur les côtés

  • Le chat est sur le qui-vive prêt à bondir.

Moustaches qui partent vers l’avant

  • Le chat est frustré.

Moustaches frémissantes, tendues vers les extrémités de sa tête

  • Le chat est en colère.

Les mouvements de sa queue, un indicateur de son humeur :

Queue immobile légèrement inclinée vers le haut ou recourbée

  • Minet est joyeux.

Queue rentrée entre les pattes arrière, le poil hérissé

  • Minet est effrayé ou se sent menacé.

Queue qui remue dans tous les sens

  • Minet est énervé et nerveux.

Queue raide, tendue et droite enroulée autour de son corps

  • Minet est en colère.

Queue tendue sur le sol et droite

  • Minet est concentré, observe prêt à bondir.

Comment votre chat communique étroitement avec vous ?

  • Il se frotte contre vos jambes pour vous montrer son affection et son bien-être. De plus, il dépose ses phéromones, preuves qu’il vous accepte sur son territoire.
  • Lorsqu’il se roule sur le sol devant vous, c’est une façon de vous faire confiance et de faire acte de soumission.
  • Un chat qui baille en votre présence ne s’ennuie pas mais montre qu’il est totalement détendu et dans un climat serein.
  • Lorsqu’il se positionne sur le dos, il se sent bien avec vous et totalement détendu.
  • Si votre chat vous lèche, il vous considère comme un membre de sa famille. C’est une marque d’affection et de reconnaissance car il éprouve un sentiment de sécurité à vos côtés.

Alors qui a dit que le chat ne savait pas communiquer ? 

Les matou-conseils 😀

Abusez encore et encore des ronronnements de votre chat. En effet la ronronthérapie est un antistress puissant et naturel qui fait se réveiller l’hormone du bonheur. Effectivement, écouter son chat ronronner nous fait sécréter de la sérotonine, hormone fascinante qui régule le comportement, l’humeur et l’anxiété 😉.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire