•  
  •  
  •  
  •  

La toux du chenil est une maladie infectieuse qui s’attaque à la trachée et aux voies respiratoires du chien.

Fatigante dans sa forme la plus simple, elle devient dangereuse lorsqu’elle s’attaque aux poumons de votre animal. 

La maladie n’est pas transmissible à l’homme, mais extrêmement contagieuse entre chiens.

20 % des chiens développeront cette affection au cours de leur vie dont 10 % en dehors des pensions, expositions, ou autres collectivités.

Voici comment identifier et prévenir la toux du chenil.

La toux du chenil, c’est quoi ?

La toux du chenil ou trachéobronchite infectieuse est causée par un ensemble de virus et de bactéries qui colonisent les voies respiratoires du chien et s’y multiplient.

  • Les bactéries Bordetella bronchiseptica, Mycoplame ou des Pasteurelles.
  • Les virus Parainfluenza canin, adénovirus canin et Coronavirus canin.

La transmission se fait par voie aériennesurface contaminée ou contact direct entre congénères lors d’une simple balade ou en collectivité (cours d’éducation, pension de vacances, etc.). Elle est très contagieuse. 

Le danger est plus important dans les cas de manque d’hygiène, de saisonnalité (plus de cas en automne et en hiver), et d’animaux en état d‘immunodépression (pathologie, vieillesse, chiot, parasité, etc.).

Si votre toutou est en bonne santé et que son état n’inspire pas d’inquiétude, la guérison est spontanée dans les 10 jours avec du repos, une bonne hydratation et une nourriture saine.

petit carlin

Les symptômes

  • Toux sèche et rauque par crises incessantes.
  • Régurgitation.
  • Fatigue.
  • Éternuements.
  • Écoulement nasal
  • Difficultés pour respirer.

Les traitements

En cas de toux du chenil avec des symptômes autres qu’une simple toux, vous devez consulter votre vétérinaire. Selon les cas, il propose une analyse de sang, une radio du thorax ou une recherche des agents responsables à l’aide d’un écouvillon dans les sécrétions nasales et trachéales.

Pour la forme simple de la maladie 

  • Antiinflammatoires.
  • Antitussifs.
  • Du repos.

En cas de complication

Si l’infection se propage dans les poumons :

  • antibiotiques ;
  • Soins intensifs.

Ce cas de figure est rare.

 
Chiot couché

La prévention

  • La couverture vaccinale est la meilleure solution pour prévenir la maladie.

    • La vaccination est réalisée dès que possible chez le chiot (entre 8 et 12 semaines) avec un rappel annuel.
    • 72 heures avant l’arrivée du chien en collectivité par voie intranasale.

    Bien que fortement recommandé, le vaccin ne protège pas de tous les agents pathogènes de la toux du chenil.😤 

    S’il est contaminé, la forme sera moins sévère.

Les toutous conseillent ! 😉

L’incubation est de 3 à 4 jours après contamination. Surveillez votre animal en cas de situation à risques.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire