Démodécie chez le chien, quelles solutions ?


Démodécie chez le chien quelles solutions ?

Quelle soit sèche ou suppurée, la démodécie chez le chien est une maladie de peau invalidante qui fragilise l’état général de l’animal.

Sans prise en charge, elle s’aggrave et peut conduire au décès du chien, car celui-ci est abattu, amaigri, se déshydrate et développe des infections.

Explications et conseils.

La démodécie chez le chien, c'est quoi ?

La démodécie chez le chien, quels solutions ?

La démodécie chez le chien est une maladie de peau. Elle résulte d’une multiplication du Demodex canin, un acarien microscopique en forme de cigare.

  • Celui-ci vit dans les follicules pileux et les glandes sébacées de l’animal.
  • Sous contrôle, il joue le rôle de nettoyeur, car il se nourrit du sébum et des squames présents sur la peau du chien.
  • La démodécie se développe suite à une anomalie génétique ou à une déficience du système immunitaire.

Dans ce cas, l’organisme du chien perd la capacité de contrôler les acariens, d’où l’apparition de la démodécie.

Contamination :

85 % des chiens sont des porteurs saints.

  • Les chiots sont contaminés lors de l’allaitement.
  • Certains chiens expriment la maladie en vieillissant ou suite à l’apparition d’une maladie  (cancerhypothyroïdie, etc.).   

💡 Certaines races ont des prédispositions à cette maladie : sharpeï, beagle, boxer, westie, scottish-terrier, teckel, chow-chow, colley, dalmatien, dogue allemand, berger allemand et braque de Westie.

Les signes qui alertent

La démodécie chez le chien, quelles solutions ?

La démodécie entraîne différents symptômes chez le chien. Sans prise en charge, ils s’aggravent et mettent  en jeu le pronostic vital de l’animal.

  • Amaigrissement.
  • Fatigue.
  • Déshydratation.
  • Pertes de poils localisées ou plus étendues.
  • Squames ou pellicules.
 
  • Surinfection bactérienne de la peau ou pyodermite ( due à des staphylocoques).
  • Des réactions inflammatoires cutanées impressionnantes.
  • Séborrhée grasse.
  • Croutes.
  • Démangeaisons.
  • Hyperkératose (épaississement de l’épiderme).

💡 Appelée aussi gale folliculaire, la maladie n’est pas contagieuse.

Démodécie chez le chien, diagnostic et traitements

La démodécie chez le chien, quelles solutions ?

En réalisant un raclage de peau :

Le diagnostic définitif s’établit en faisant un prélèvement de peau.

En effet, on racle la peau des zones lésées avec un scalpel. L’échantillon est alors observé au microscope pour trouver la présence du parasite.

Un traitement local :

Des bains sont administrés à l’animal avec une lotion anti acarien. À diluer dans de l’eau, elle vise à tuer le Démodex.

💡 À réaliser tous les 15 jours.

Un traitement par voie orale : 

  • Traitement de la maladie sous-jacente 
  • Médicament sous forme de cachet.
  • Compléments alimentaires (vitamine E, acides gras essentiels).
  • Antibiotiques pour traiter la peau infectée.
  • Physiothérapie avec l’avis de son vétérinaire.

Démodécie chez le chien, quels risques de récidive ?

La démodécie chez le chien quelles solutions ?
  • Il faut compter plusieurs semaines pour éliminer le Démodex. 10 % des chiens récidivent.
  • On considère l’animal guéri si deux prélèvements de peau à un mois d’intervalle ne présentent aucun acarien.
  • Dans le cas contraire, il faut poursuivre ou reprendre les différents traitements.

💡 Il est recommandé de ne pas faire se reproduire les chiens atteints de démodécie pour ne pas transmettre l’anomalie génétique.

Un traitement acaricide sous forme de pipette est également disponible pour enrayer la maladie.

© Maurice ; © Natalyia ; © Cynoclub ; © Gilberto Reyes.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


Laisser un commentaire