•  
  •  
  •  
  •  

Pas de rencontres coquines, ni de galants alentour ! et pourtant vous avez remarqué des changements physiques et comportementaux chez votre chienne… mamelles gonflées, montées de lait, prise de poids et anxiété.

Deux mois après les chaleurs, ces signes indiquent une grossesse nerveuse chez la chienne non stérilisée. Sans gravité dans la plupart du temps, elle perturbe pourtant l’animal et ses propriétaires.

De la particularité de cet état à son traitement, voici tout ce que vous devez savoir.

Grossesse nerveuse chez la chienne, c'est quoi ?

La grossesse nerveuse chez la chienne ou pseudo gestation est due non pas à un problème nerveux, mais à un problème hormonal. Elle survient deux mois après la fin des chaleurs uniquement sur un sujet non stérilisé.

  • Après l’ovulation, la progestérone diminue et la sécrétion prolactine augmente. Cela entraîne une montée de lait chez la chienne alors qu’elle n’attend pas de petits.

À noter que si votre chienne fait une grossesse nerveuse, il est probable que cela se produise après chaque période de chaleur.

Un mécanisme naturel d’adaptation

Mon amie éleveuse de bergers australiens m’a raconté que toutes les femelles avaient leurs chaleurs en même temps à l’élevage. Celles qui avaient été saillies se préparaient à la mise bas alors que les autres développaient des grossesses nerveuses.

Intriguée, j’ai fait des recherches sur la question. Depuis l’origine, dans une meute de loups, seule la femelle dominante est fécondée. Les autres développent une pseudo gestation pour permettre de nourrir les petits en cas de surnombre ou de mort de la mère naturelle. Bluffant ! n’est-ce pas ?

Symptômes

Les symptômes de la lactation nerveuse sont aussi bien physiques que comportementaux :

  • mamelles épaisses et montées de lait ;
  • prise de poids ;
  • diminution de l’appétit ;
  • anxiété ;
  • chienne très collante ;
  • elle emporte des objets dans son panier pour les materner.

Il ne faut pas encourager votre chienne à rapporter des objets dans son couchage. Retirez-les systématiquement pour ne pas encourager son espoir. Votre chienne n’est pas enceinte. C’est un moment difficile pour elle. Entourez-la de toute votre affection pour faire diversion (câlins, jeux, promenade, etc.).

Conséquences

Les grossesses nerveuses à répétition entraînent des tumeurs mammaires ou cachées, une hyperthyroïdie et des kystes ovariens.

2 % développent des mammites. Très douloureuses, elles résultent d’une rétention de lait dans les mamelles.

  • Ne touchez pas aux mamelles de votre chienne, vous risquez d’aggraver la situation (montées de lait accélérées).
  • Mettez-lui une collerette pour éviter les léchages.

Traitements

Si les signes de la grossesse nerveuse sont infimes, il est conseillé de ne pas intervenir. Les choses rentrent dans l’ordre au bout de trois semaines.

  • Une diète hydrique de 24 heures peut suffire pour stopper la montée de lait. Elle est à faire avec précaution, car l’eau est essentielle à la vie.

Dans le cas contraire, votre vétérinaire prescrira à votre chienne des médicaments pour stopper la production et les montées de lait.

La stérilisation reste le seul moyen de supprimer définitivement la grossesse nerveuse.

  • Elle est à prévoir après la fin des symptômes.   

La stérilisation est le seul moyen pour supprimer définitivement la grossesse nerveuse. Elle a prévoir après la fin des symptômes. 😉.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire