Hernie discale chez le chien : symptômes et traitements

  •  
  •  
  •  
  •  

Hernie discale chez le chien : symptômes et traitements

Douleurs intenses, agressivité, boiterie, difficultés pour se déplacer, voire paralysie sont les manifestations possibles de la hernie discale chez le chien. Légers au premier stade de la pathologie, les symptômes sont de plus en plus graves et invalidants sans la mise en place d’un traitement rapide et efficace.

Découvrez-en davantage sur la hernie discale, l’un des principaux troubles moteurs chez le chien.

Qu'est-ce qu'une hernie discale chez le chien ?

  • L’ensemble des vertèbres forment la colonne vertébrale du chien.
  • Dans cette colonne se trouve la moelle épinière.
  • Chaque vertèbre est séparée par un disque intervertébral, constitué d’un noyau pulpeux au milieu et entouré d’un anneau fibreux comme une croûte.

On parle de hernie discale lorsqu’une partie d’un disque intervertébral vient appuyer sur la moelle épinière et la comprime. 

Les causes possibles de la hernie discale canine :

  • La génétique. En effet, certaines races comme le berger allemand, le bouledogue français, le caniche, le carlin, le cavalier King Charles et le teckel sont prédisposées à développer cette pathologie. Dans ce cas, la hernie discale résulte souvent d’un choc ou d’un faux mouvement, car le disque intervertébral se calcifie dès le jeune âge du chien et ne joue plus son rôle d’amortisseur. On parle de hernie discale aiguë, car les manifestations et la douleur sont fulgurantes.
  • Une dégénérescence du disque intervertébral qui touche tous les chiens âgés. La hernie discale est dite « chronique », car elle s’installe au fil du temps. Les symptômes sont discrets et l’on passe parfois à côté du diagnostic. 

Comment se diagnostique la hernie discale chez le chien ?

Hernie discale : symptômes et traitements

Difficultés motrices, douleurs, agressivité et paralysie des membres chez votre chien doivent vous alerter et vous amener à consulter rapidement. La maladie est irréversible lorsque le diagnostic est trop tardif, conduisant à la paralysie totale ou partielle et à l’euthanasie de l’animal dans les cas les plus avancés.

Diagnostic :

Pour poser le diagnostic, le vétérinaire effectue différents examens pour vérifier la motricité, la sensibilité, la douleur et les réflexes :
  • radiographie ;
  • myélographie (radiographie réalisée après l’injection d’un produit de contraste) ;
  • scanner ;
  • une IRM.
 

La hernie discale présente au départ de faibles symptômes qui s’aggravent sans traitement. 

Stade 1 : des douleurs.

Stade 2 : motricité réduite.

Stade 3 : le chien ne peut plus marcher, mais peut encore bouger les membres postérieurs. Il a encore une sensibilité à la douleur.

Stade 4 : le chien est totalement paralysé, mais il sent encore la douleur.

Stade 5 : la paralysie est totale, le chien ne sent plus rien.

Quelles solutions pour soulager la hernie discale du chien ?

Hernie discale chez le chien : symptômes et traitments
  • Si le chien présente uniquement des douleurs dans le dos (stade 1 et 2), repos complet avec un traitement médicamenteux qui vise à soulager la douleur et à réduire les crises.
  • Une opération si les douleurs s’accompagnent d’une paralysie (stade 3,4 et 5).
 
Hernie discale chez le chien : symptômes et traitements

Chez les races prédisposées, il est important de tout mettre en place pour limiter l’apparition d’une hernie discale.

  • Donnez à votre chien une alimentation riche en oméga 3, glucosamine et chondroïtine, nutriments indispensables pour le bon fonctionnement des articulations.
  • Faites faire de l’exercice à votre chien quotidiennement pour qu’il garde une bonne musculature et évite la prise de poids.
  • Ne laissez pas votre chien sauter, monter les escaliers ou grimper seul dans la voiture.

L’ostéopathie accélère la rééducation et augmente les chances de récupération chez le chien souffrant d’une hernie discale.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

La publication a un commentaire

  1. Roblot

    La descente du canapé ou escalier est plus dangereuse que la montée pour les teckels

Laisser un commentaire