L’hydratation chez le chien, un besoin vital !

  •  
  •  
  •  
  •  

Quels sont les besoins quotidiens en eau du chien ?

Le corps du chien est composé de 80 % d’eau. Par conséquent, s’hydrater suffisamment est vital pour lui. En effet, l’eau contribue au bon fonctionnement de son système digestif et circulatoire ainsi qu’à ses fonctions cardiaques et rénales. 

Découvrez-en davantage sur l’importance de l’hydratation chez le chien dans cet article.

Les besoins en eau chez le chien

Quels sont les besoins quotidiens en eau du chien ?

Pour une bonne hydratation, le chien doit boire 50 à 100 ml d’eau par kilos de poids par jour. Cependant, différents facteurs peuvent faire varier cette quantité optimale.

  • La race du chien : les races brachycéphales (boxer, bouledogue, carlin, etc.) avec leur museau écrasé ont davantage de mal à réguler leur température corporelle. Par conséquent, ils boivent énormément pour compenser.
  • La météorologie : pendant la période estivale, le chien ne transpire pas comme l’humain, car il possède peu de glandes sudoripares. Il se refroidit avec sa langue (halètement) et ses coussinets (équipés de ses rares glandes sudoripares). 
  • L’âge du chien : le chiot a des besoins deux fois plus importants en eau, car il est en pleine croissance. En revanche, chez le chien âgé, la sensation de soif est soit augmentée (par diverses pathologies), soit fortement diminuée (perte de repères).
  • La dépense : lorsque le chien fourni des efforts, il halète pour ventiler et se rafraîchir. Cela provoque une perte importante d’eau dans son organisme.
  • L’état de santé : la prise de médicaments (cortisone), la diarrhée ou certaines pathologies comme le diabète ou les affections cardiaques donnent soif au chien.

La femelle gestante boit davantage, car son corps subit d’importantes transformations.

  • La nourriture : les croquettes sont salées. Elles augmentent la soif chez le chien. La ration ménagère ou la pâtée sont des aliments humides. Ils hydratent davantage l’animal.

L'importance de bien hydrater son chien au quotidien

Quels sont les besoins quotidiens en eau du chien ?

Une hydratation insuffisante chez le chien entraîne des conséquences graves pour l’animal.

  • Accélération du rythme cardiaque.
  • Troubles rénaux.
  • Vertiges et nausées.
  • Contractures musculaires et tendineuses ou crampes.
  • Grande fatigue.
  • Difficulté à récupérer après l’effort et à réguler sa température.
  • Le redouté coup de chaleur pendant la période estivale.

Lorsque le chien est déshydraté, sa peau manque d’élasticité, la couleur de ses gencives change (blanchâtre) et ses urines sont foncées. Sa température augmente.

Comment aider le chien à bien s'hydrater ?

L'hydratation chez le chien, toute son importance !
  • Proposer des gamelles en inox ou en céramique car les gamelles en plastique dénaturent le goût de l’eau. Les laver tous les jours pour éviter la prolifération de bactéries.
  • Veiller à ce que l’eau soit toujours propre et fraîche (pas trop froide).
  • Lorsque le chien refuse l’eau du robinet (odeur chlorée), l’utilisation d’eau de source en bouteille est tout à fait possible.
  • Disposer des points d’eau à différents endroits calmes de la maison pour inciter le chien à boire. Ajouter éventuellement un tapis antidérapant si le chien a peur du bruit lorsqu’il se cogne dans sa gamelle.
  • Investir dans une fontaine à eau. Les chiens aiment boire l’eau en mouvement. De plus, elle reste fraîche et se renouvelle continuellement.
  • Hydrater votre chien en lui proposant des courgettes, des haricots verts, de la pastèque (sans pépins) en complément de ses croquettes.
  • Alterner les croquettes et la pâtée chez le chien âgé.
  • Humidier les croquettes lors de la période estivale.
  • Prévoir de l’eau dans une gourde avec écuelle pour les promenades.

Pourquoi le chien peut-il refuser de boire ?

L'hydratation chez le chien, toute son importance !

La douleur :

  • Tous les problèmes bucco-dentaires (tartre important, gingivite).
  • Blessure de la mâchoire ou de la gorge.
  • Tumeur.
  • Obstruction de la gorge (épillet ou autre).

L’absence de soif :

Certains chiens ne ressentent plus l’envie de boire suite à des lésions neurologiques qui ont altéré le mécanisme du déclenchement de la soif.

Un problème comportemental :

Dépression, stress ou âge avancé du chien peuvent le conduire à refuser de boire.

Le motiver en ajoutant du bouillon de volaille sans sel ou du jus de thon (au naturel) dans sa gamelle d’eau. Dans les cas extrêmes, l’hydrater avec une seringue (sans l’aiguille).

Si l’état du chien inquiète, il faut consulter un vétérinaire. Une bonne hydratation du chien est vitale. Il peut décider de placer celui-ci sous perfusion. Ensuite, il choisira un traitement adapté pour soigner les symptômes associés.

Il ne faut pas laisser un chien boire de l’eau trop froide en grande quantité après l’effort, car il risque un retournement de l’estomac souvent fatal (particulièrement chez les grandes et moyennes races).

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire