La langue du chat : spécificités et importance

  •  
  •  
  •  
  •  

La langue du chat : spécificités et importance

Minet est pourvu d’organes complexes et spécifiques (coussinets, moustaches, yeux) qui font de lui un être fascinant. Sa langue est l’un de ses super organes. En effet, bien que le chat passe la moitié de son temps à l’utiliser pour se toiletter, elle a bien d’autres usages.

Découvrez les spécificités et l’importance de la langue du chat dans cet article.

La langue du chat, les choses essentielles à connaître

Une langue râpeuse :

Lorsque Minet vous lèche, ça gratte et ça râpe ? Quoi de plus normal lorsque l’on observe sa langue !

  1. En effet, elle est recouverte d’excroissances ou papilles de 2,3 millimètres en forme de crochet, composées de kératine. Cette matière est rigide et identique à celle de ses griffes ou des ongles humains.

Côté maternel :

2. La chatte lèche le ventre de ses chatons et leur zone anale pour faire sortir leurs matières fécales dans les premiers jours.

Elle utilise sa langue pour nettoyer le nid, toiletter ses petits et leur transmettre son affection.

Côté corporel :

Minet est un adepte de la toilette minutieuse. Il y passe la moitié de son temps ! Son instinct de prédation l’incite à toujours être propre pour retirer de son pelage toutes odeurs qui pourraient révéler sa présence et sa position.

3. La langue du chat joue le rôle d’une brosse très performante. En effet, lorsqu’il se lèche, ses papilles s’inclinent en arrière dans sa gueule pour attraper les poils que Minet avale et régurgite par la suite sous forme de boule de poils, mais pas que… ces mêmes papilles emprisonnent également parasite, poussière et débris en tout genre.

4. La langue du chat se compose de muscles ce qui la rend flexible et étirable pour qu’elle puisse atteindre toutes les parties de son corps.

5. Pour réguler sa température corporelle, le chat imprègne son corps d’un film salivaire thermorégulateur pour se rafraîchir. En effet, grâce à leur forme spécifique creuse et courbe, les papilles de sa langue attirent et stockent la salive. Lors de la toilette, celle-ci est déposée à la base des poils. 

6. Lors des périodes de fortes chaleurs, Minet ouvre sa gueule et tire la langue pour aspirer de l’air frais.

Côté nutrition :

7. La langue du chat est un muscle du système digestif. Cependant, elle possède peu de récepteurs gustatifs, 473 environ contre 9000 pour l’homme. Ces capteurs reconnaissent le salé, l’acide et l’amer, mais très peu le sucré.

8. Minet n’apprécie pas la nourriture qui sort du frigo, car sa langue a une sensibilité à  la température. D’ailleurs lorsqu’il chasse, il mange ses proies encore chaudes. Il apprécie son alimentation à température ambiante.

9. Ses excroissances très rigides aident le chat à décoller la chair de ses proies très facilement et à absorber l’eau lorsqu’il lape.

Pour compléter le dispositif, il forme avec l’extrémité de celle-ci une petite cuillère pour boire uniquement la quantité dont il a besoin.

Une aide pour communiquer :

10. Grâce à la très grande souplesse de sa langue, le chat exprime ses émotions en modulant les ondes sonores de ses miaulements.

un outil multifonction qui goûte les odeurs :

11. Parfois le chat a la lèvre supérieure relevée, la gueule ouverte et on l’observe faire des mouvements rapides avec la langue. C’est une façon pour lui d’analyser et de décoder les odeurs, en particulier les phéromones, grâce aux récepteurs situés sur sa langue. Ils sont ensuite transmis à l’organe de Jacobson (qui complète l’organe olfactif du chat) situé entre le palais et la bouche.
 
On appelle cette faculté à goûter et analyser les odeurs le réflexe de Flehmen.

Les principales affections de la langue du chat

Plusieurs affections touchent la langue du chat.

  • Le cancer (carcinome).
  • Les ulcères causés par des infections virales (calicivirose ou stomatite).
  • Des corps étrangers qui se logent dans la langue (épillet).
  • Une inflammation de la langue très douloureuse (glossite).

Les matou-conseils !

Une langue de chat en bonne santé est rose. Tout changement de couleur ou de forme doit amener à consulter un vétérinaire.

Lorsqu’elle devient bleue, il s’agit d’une urgence absolue, car le chat se trouve en difficulté respiratoire, consécutive à une diminution d’oxygène dans le sang.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire