La maladie de cushing chez le chien, quels traitements ?

  •  
  •  
  •  
  •  

La maladie de Cushing chez le chien, quel traitement ?

La maladie de Cushing est une maladie grave et hormonale qui touche environ 1 chien sur 1 000 par an. Elle se développe généralement après l’âge de 6 ans de façon insidieuse. Bien qu’elle concerne tous les chiens, certaines races comme le teckel, le yorkshire, le boxer le caniche et le boston terrier sont prédisposées à développer la maladie.

Découvrez quels sont les symptômes de la maladie de Cushing et quels traitements soulagent le chien.

Qu'est-ce la maladie de Cushing chez le chien ?

La maladie de cushing chez le chien, quels traitements ?

La maladie de Cushing est due à une hypersécrétion de cortisol dans l’organisme qui entraîne diverses conséquences chez le chien, dont un vieillissement prématuré des organes, de l’ostéoporose, et un diabète sucré. Le cortisol est secrété par les glandes surrénales (situées au-dessus des reins) et dépend d’une autre hormone produite par l’hypophyse : l’ACTH.

Quel est le rôle normal du cortisol ?

  • Aider à métaboliser les glucides et les protéines.
  • Permettre la répartition des graisses dans les tissus.
  • Joue un rôle dans la coagulation du sang.
  • À des propriétés anti-inflammatoires et aide dans la gestion du stress.

Les différentes formes de la maladie :

  • La forme hypophysaire est provoquée par une petite tumeur la plupart du temps benigne située sur l’hypophyse.
  • La forme surrénalienne est causée par une tumeur maligne ou benigne placée sur l’une des glandes surrénales.
Si votre chien prend des corticoïdes, il peut développer la maladie de Cushing. Il suffira alors de revoir le dosage ou d’arrêter le traitement.

Comment se détecte le syndrome de Cushing chez le chien ?

La maladie de cushing chez le chien, quels traitements ?

Quels symptômes doivent alerter ?

  • Soif accrue.
  • Appétit qui augmente.
  • Besoin d’uriner plus fréquent.
  • Problèmes cutanés (peau fine avec une pigmentation foncée).
  • Un pelage moins fourni.
  • Douleurs articulaires (ostéoporose) et fonte de la masse musculaire.
  • Surcharge pondérale localisée sur certaines parties du corps (autour de l’abdomen).
  • Respiration accélérée.

Comment se diagnostique la maladie ?

  • Dans un premier temps, le vétérinaire réalise une prise de sang et une analyse d’urine pour confirmer l’hypersécrétion de cortisol
  • Dans un second temps, le vétérinaire contrôle le fonctionnement des glandes surrénales en les stimulant avec une injection à doses variables de dexaméthasone (hormone glucocorticoïde).
  • En complément, scanner et échographie sont envisagés.

Quels traitements pour traiter la maladie de Cushing ?

Maladie de cushing chez le chien, quels traitements ?

Le vétérinaire établira un protocole en fonction des causes de la maladie de Cushing.

  • Dans le cas de la forme hypophysaire, il est prescrit du Vetoryl à vie pour diminuer la production du cortisol par les glandes surrénales.

Lorsque le dosage du Vetoryl du chien a été trouvé, on peut demander à le faire conditionner dans des gélules à la pharmacie. De cette façon, on fait baisser le prix du traitement.

  • Dans le cas de la forme surrénalienne, une chirurgie sera nécessaire pour retirer la tumeur surrénalienne. Une guérison est possible si la prise en charge a été rapide.
 

Pour aider votre chien, offrez-lui des croquettes riches en protéines ou adaptées aux conséquences de la maladie de Cushing comme le diabète sucré.

Un complément en glucosamine apporte une aide précieuse dans le cas de douleurs articulaires.

 

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire