La queue du chien, à quoi lui sert-elle exactement ?

  • Post category:Divers
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

La queue du chien

Bien que le chien puisse vivre sans queue, elle reste essentielle pour communiquer avec ses congénères, les autres espèces animales et les humains.

Découvrez-en davantage sur cet appendice fort utile dans cet article.

À lire aussi : sommeil du chien : pourquoi il dort toute la journée ?

Queue du chien, en savoir plus

queue du chien en savoir plus

La queue du chien constitue le prolongement de sa colonne vertébrale. Selon la race, elle a une longueur, une attache et une forme différente.

Composée de vertèbres caudales et coccygiennes (18 à 22) d’articulations et de muscles, la queue du chien est sensible et très flexible.

La longueur 

Pour la définir, on regarde la patte arrière du chien de profil et l’on se repère à son jarret et plus particulièrement à la pointe de celui-ci, le métatarse.

  • Une queue courte n’atteint pas le jarret (bull-terrier)
  • Moyenne, elle ne dépasse pas le jarret (dalmatien)
  • Longue, elle dépasse la pointe du jarret (whippet).

L’attache

  • La queue du chien est « portée bas » si sa croupe est arrondie et « portée haut » si sa croupe est horizontale.
  • Lorsqu’elle est parfaitement détendue, son port est tombant (cavalier king Charles), relevée (basset hound) ou horizontal (labrador).

  La forme

Selon le gabarit, la silhouette et l’utilité du chien, on distingue différentes formes de queue.

  • En J (berger allemand).
  • En S (barzoï).
  • Cimeterre (malinois).
  • En faucille (bichon frisé).
  • Sabre (beagle)
  • En chandelle (westie)
  • Crosse (lévrier Afghan).
  • Enroulée (carlin).

Le saviez-vous ?

Il existe des races de chiens à la queue très courte appelées « brachyoures » comme le  bouvier australien ou sans queue appelées « anoures »  comme le bobtail. Il s’agit d’anomalies génétiques qui n’impactent cependant pas la vie de l’animal.

Queue du chien, que nous apprend-elle ?

La queue du chien l’aide à garder l’équilibre lorsqu’il court ou lorsqu’il nage en lui servant de balancier, mais pas que…

En effet, c’est un moyen visuel supplémentaire et complémentaire de communiquer qui s’ajoute à celles de la position du corps, des oreilles, le hérissement des poils et les expressions faciales.

Un moyen de communiquer complémentaire :

queue du chien, un moyen de communication

Placée en hauteur :

  • Signe de dominance et de confiance. Le chien cherche à impressionner et à intimider.

💡Ce port de queue lui permet de disperser les phéromones émises par ses glandes anales.

Horizontale, droite et  immobile :

  • Réaction d’alerte ou de surprise devant un danger ou une nouvelle situation.

Basse ou rentrée entre les pattes arrières :

  • Peur, stress et soumission.

💡 Cette position empêche les odeurs de ses glandes anales de se disperser. De cette façon, le chien signale à ses congénères qu’il ne cherche pas la confrontation.

Qui remue du côté droit frénétiquement :

  • Joie et excitation.

Qui remue du côté gauche de façon rapide:

  • Stress et menace.

Queue du chien, ses particularités

queue du chien, ses fragilités

La caudectomie :

Appelée aussi anglaisage, cette pratique ancienne consiste à écourter la queue du chien.

  • Dans un premier temps, c’était pour éviter les blessures lors des combats, à la chasse ou en gardant les troupeaux. En effet, la queue chez le chien peu vascularisée a souvent du mal à cicatriser.
  • Et dans un second temps, cette pratique a perduré pour des questions esthétiques.

Le saviez-vous ?

Occasionnant des douleurs à l’animal, le privant d’un moyen de communication et sans vraiment d’utilité à notre époque, la caudectomie est désormais interdite en Europe. Elle reste cependant autorisée en France et au Canada.

La queue cassée chez le chien :

Le syndrome de la queue morte ou de la queue froide résulte de dommages au coccyx.

Il se traduit pas une queue flasque parfois accompagnée d’une raideur, d’un gonflement ou d’un poil hérissé.

La queue cassée chez le chien se rétablit en quelques semaines sans intervention.

Blog-conseils-chiens-chats-autres animaux

Lorsque le chien court après sa queue, il ne s’agit pas d’un problème de santé.

En effet, appelé « le spinning », ce comportement résulte d’une hypersensibilité ou d’une hyperactivité chez le chien.

©clker-free, ©Vector-Images, ©Jaclou-DL, ©Pixit Elfonfox, ©Ben-Kerckx

auteur blog conseils animaux

Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


Laisser un commentaire