Alimentation du chiot, les règles de base

  •  
  •  
  •  
  •  

alimentation du chiot, ce qu'il faut savoir

L’alimentation du chiot est un facteur déterminant, car il conditionne l’animal tout au long de son existence. En effet, bien nourrir son chien ce n’est pas uniquement lui donner un aliment de qualité, mais c’est aussi un élément intimement lié à son capital santé à venir, à l’apprentissage de la propreté, à la mise en place d’un cadre de vie régulier et à l’instauration d’une hiérarchie dans la famille. Par conséquent, les bonnes habitudes sont à prendre dès l’arrivée du chiot à la maison.

Explications et conseils dans cet article.

Quels sont les besoins nutritionnels du chiot ?

alimentation du chiot, tout ce qu'il faut savoir

Après avoir bénéficié du lait maternel, le chiot est prêt pour le sevrage entre 6 et 8 semaines. De façon générale, ses besoins en énergie sont deux fois plus importants qu’à l’âge adulte par kilos de poids. Selon leur race et leur taille estimée à l’âge adulte, tous les chiots ne grandissent pas de la même façon. Leurs besoins sont donc différents et spécifiques.

4 tailles différentes de chien à l’âge adulte :

  • Mini (inférieur à 10 kg). Croissance entre 8 et 10 mois. Leurs besoins énergétiques sont supérieurs aux chiens de grandes tailles, car leur croissance est courte et leur développement osseux et musculaire rapide. Leur poids de naissance est multiplié par 20 à l’âge adulte.
  • Médium (11/25 kilos). Croissance 12 mois. Leur poids de naissance est multiplié par 50 à l’âge adulte.
  • Maxi (26/44 kilos). Croissance de 15 à 18 mois. Leur ossature demande des apports spécifiques pour ne pas se développer trop vite (taille, kilos) ce qui serait préjudiciable pour leurs articulations. Leur poids de naissance est multiplié par 70 à l’âge adulte.
  • Géant (supérieur à 45 kilos). Croissance entre 18 et 24 mois. Jusqu’à 8 mois, leur squelette se construit. De 8 mois à 24 mois, leurs muscles se développent. Leur poids de naissance est multiplié par 100 à l’âge adulte.

Choisir un aliment prémium adapté à la taille du chiot :

Devant autant de disparité, il est fortement conseillé de proposer à votre chien des aliments industriels haute de gamme élaborés par des spécialistes de la nutrition animale pour ne pas carencer votre nouveau compagnon. 

  • Les aliments prémium garantissent des matières premières rigoureusement choisies (pas de sous-produits animaux) et peu ou pas de céréales ainsi qu’une cuisson à basse température pour préserver la valeur nutritionnelle des ingrédients. 
  • Plus cher à l’achat que les aliments bas de gamme ou standard, le propriétaire s’y retrouve dans le temps, car les rations à donner sont moins importantes pour un capital santé optimisé.

Quels éléments principaux contiennent les croquettes pour chiot?

  • Un pourcentage de protéines ( viande, poisson) élevé pour favoriser le développement des tissus, des organes et pour produire des anticorps.
  • Des taux en minéraux essentiels (phosphore, magnésium, zinc et fer) plus importants que dans les croquettes pour adulte.
  • De la vitamine A et E et de la vitamine D pour renforcer les os et les dents.
  •  Environ 10 % d’acides gras pour la beauté du pelage et de la peau et la constitution du  cerveau (apprentissage, sociabilisation). 
  • De la glucosamine et de la chontroïtine pour la construction et la protection des cartilages.

Lorsque vous avez choisi une marque de croquettes, achetez un petit conditionnement pour commencer (existe en 2 kg, 3 kg et 4 kilos) car il faut parfois essayer plusieurs types de croquettes avant de trouver celles qui conviendront à votre chiot. En effet, en fonction des spécificités de sa race, de ses fragilités personnelles et d’un estomac encore immature, il peut développer des intolérances alimentaires, des allergies de peau ou avoir des difficultés pour digérer la totalité des amidons et des protéines. Un aliment qui ne convient pas au chiot, lui occasionne des diarrhées, des gargouillis dans le ventre, des gaz, des démangeaisons, un poil terne et cassant, des plaques rouges sur le corps voire même des otites à répétition. L’animal peut aussi avoir du mal à prendre du poids et ses selles ne sont pas bien moulées et très nombreuses.

Si vous préférez la ration ménagère, demandez conseil à votre vétérinaire pour élaborer la bonne composition. La viande se donnera crue (poulet, dinde ou agneau). Attention ! dans ce cas le budget alimentaire est très important.

10 choses essentielles à faire pour bien nourrir son chiot

alimentation du chiot, tout ce qu'il faut savoir
  1. Jusqu’à âge adulte, le chiot doit prendre 3 repas par jours car ses besoins énergétiques sont importants. En revanche, son estomac est encore petit et pas encore tout à fait fonctionnel. 
Alimentation du chiot, ce qu'il faut savoir

2. Le chiot doit être sorti 15 minutes à 20 minutes après son repas pour faire ses  besoins. Profitez-en pour l’habituer à aller toujours au même endroit pour préserver votre jardin. Félicitez-le chaleureusement après chaque pipi ou chaque caca.

3. Donnez-lui ses repas dans un endroit calme, toujours à la même heure pour instaurer un rituel. Laissez-lui de l’eau fraîche et propre à disposition. Respectez les doses. N’ajoutez rien d’autre à sa ration.

L’heure est à choisir avec soin si vous ne voulez pas être réveillé à l’aube le week-end !

4. Faites-le manger dans un endroit différent du vôtre. Ne cédez jamais s’il vous réclame de la nourriture. La gestion de l’alimentation permet de s’affirmer et de contrôler votre chien.

5. Ne lui laissez pas sa gamelle plus de 30 minutes. Un chiot ne se laisse pas mourir de faim. Il mangera mieux au prochain repas.

alimentation du chiot, ce qu'il faut savoir

6. De temps à autre, offrez-lui une friandise pour chien. Cela fait plaisir à tout le monde.

7. Pesez régulièrement votre chiot pour surveiller sa courbe de poids. 

Montez sur la balance, notez le poids. Montez sur la balance avec votre chiot. Notez le poids. Faites la différence entre les deux poids pour connaître celui de votre compagnon.

8. Observez votre chiot : la beauté de son poil, la consistance de ses selles, sa joie de vivre, son état en général. Toutes inquiétudes doivent vous amener à consulter le vétérinaire.

9. Lorsque votre chiot aura fini sa croissance, donnez-lui un à deux repas par jour avec des croquettes pour chien adulte, car ses besoins énergétiques seront différents. Il faudra trouver la juste dose pour stabiliser sa courbe de poids selon son mode de vie (sédentaire ou sportif). Ne pas oublier de faire une transition alimentaire en mélangeant les anciennes croquettes avec les nouvelles croquettes.

Dans le cas d’une castration ou d’une stérilisation, des aliments ligth ou pour chien stérilisé sont disponibles pour limiter la prise de poids et la sensation de faim.

10. Chez les chiens de taille moyenne à géante, les repas doivent être pris dans le calme et après l’effort pour éviter la torsion de l’estomac, affection souvent mortelle.

Tous les membres de la famille doivent adopter les mêmes règles pour alimenter le chiot et instaurer ainsi un cadre cohérent.

L’alimentation du chien est souvent un sujet de discorde. Finalement, il faut faire de son mieux pour respecter sa nature de carnivore en appliquant les règles de base et en faisant preuve de bon sens.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire