Le beagle, un chien attachant et très endurant !

  •  
  •  
  •  
  •  

le beagle, un chien d'humeur toujours égale

Avec ses petites fronces irrésistibles sur le front, ses grandes oreilles qui volent au vent comme des ailes de papillon, ses yeux coquins et mélancoliques et son corps tout en rondeur, le beagle en fait craquer plus d’un. Pourtant, derrière ce look charismatique se cache un chasseur né, qui a besoin d’un cadre rigoureux et d’une dépense journalière pour être un compagnon de vie agréable.

Découvrez-en davantage sur la « beagle attitude » dans cet article.

L'histoire du beagle

Le beagle, un chien d'humeur toujours égale
  • Le standard du beagle a été établi à la fin du XIXe siècle, mais la race existe déjà au XVe siècle en Grande-Bretagne où on l’utilise pour la chasse à courre du lièvre.
  • Importé en France à la fin du XIXe siècle, il est particulièrement recherché et apprécié par les chasseurs français après la Seconde Guerre mondiale. C’est la race de chiens courants la plus inscrite au LOF.
  • Le beagle s’illustre dans la vènerie à pied et la chasse à tir du chevreuil et du sanglier. Aux États-Unis, on l’utilise pour la chasse au renard et au raton laveur.

Le saviez-vous ? 

La reine Elizabeth 1re possédait des beagles « pocket », qui mesuraient 20 à 23 cm au garrot, assez petits pour rentrer dans une sacoche. On dit qu’il pouvait s’asseoir dans la main d’un homme. Les chasseurs les utilisaient pour traquer les proies sur des terrains broussailleux. Malheureusement, cette lignée a disparu malgré de nombreuses tentatives pour la recréer.

Aspect général

Le beagle un chien attachant et endurant

Élégant, le beagle a un corps puissant,  énergique et bien construit. Ses pattes sont musclées et parfaitement droites. Sa queue est grosse, très fournie et portée en sabre. Sa tête est puissante sans être massive, avec des oreilles attachées haut, longues et arrondies. Ses yeux sont ronds et très expressifs.

📏 30 à 40 cm pour la femelle. De 33 à 41 cm pour le mâle.

⚖ 12 à 17 kilos pour la femelle.13 à 18 kilos pour le mâle.

✂ court, dense et très résistant aux intempéries. Perte de poils toute l’année avec deux mues annuelles plus importantes.

🎨 Tricolore avec des tâches ou des couleurs diluées (blanc, noir et marron). Particolore (citron et blanc, marron clair et blanc ). Tout blanc (très rare).

⌛ 15 ans.

👎 Pas conseillé pour une première adoption.

📢 Aboie beaucoup.

Son aboiement est très reconnaissable et lui vaut le surnom de «singing beagle » en Angleterre (beagle chantant). 

💰 Entre 500 et 1000 euros.

🍴 30 euros par mois pour des croquettes de qualité.

10 choses essentielles à savoir sur le beagle

Le beagle, un chien d'humeur toujours égale
  1. La Fédération Cynologique Internationale le classe dans le groupe 6 ( section 1.3 ) :  Chiens courants de petite taille.

2. Le beagle est obstiné, têtu, puissant, toujours en quête d’une piste et infatigable, qualités indispensables pour cette race  sélectionnée pour chasser.

3. Ses traits de caractère parfois difficiles à gérer au quotidien sont contrebalancés par un tempérament en or. En effet, le beagle est docile, dépourvu d’agressivité, très affectueux et d’une grande beauté.

4. Chien de meute, il n’aime pas la solitude. C’est pourquoi bien sociabiliser, il est adorable avec les enfants et les autres animaux.

5. Robuste et endurant, c’est un compagnon idéal pour les sportifs. Il est toujours partant.

6. Bien que chien tout-terrain, le  beagle adore son petit confort. On le retrouve souvent sur le canapé, un bout de lit ou sous une couverture. On s’attendrit alors devant ses postures uniques, son relâchement complet et ses ronflements bruyants.

7. Jamais rassasié, c’est un boulimique. La gestion de l’alimentation est un combat de tous les jours pour maintenir un beagle en bonne santé. En effet, il a une forte tendance à l’obésité.

8. Son entretien est simple. Un coup de brosse et un bain de temps à autre. Ses oreilles tombantes sont à surveiller, car il peut développer des otites.

La santé du beagle :

9. Robuste et rustique, le beagle est rarement malade. Il est cependant prédisposé à certaines maladies :

Vivre heureux avec un beagle :

10. Accueillir un beagle demande de la rigueur et la mise en place d’une routine de vie. En effet, les principaux problèmes rencontrés par les propriétaires de beagles sont la fugue, la boulimie et l’anxiété de séparation (destruction ou vocalises pendant les absences). Par conséquent, dès l’arrivée du chiot, il faut lui apprendre à gérer la solitude (en lui créant un espace dédié et confortable pour l’isoler lors des absences), lui donner ses repas à heures fixes  (sans jamais céder à ses sollicitations) et le promener tous les jours. Cela lui permettra d’avoir des repères dans la journée et de devenir un formidable compagnon qui apportera beaucoup de joie  et de vie dans une maison.

Les questions à se poser avant d'adopter un beagle

Le beagle, un chien d'humeur toujours égale
  • Est-ce que je suis assez disponible et sportif pour offrir quotidiennement une longue promenade à un chien ?
  • Mon jardin a-t-il des clôtures assez hautes et sans trous ?
  • Est-ce que j’ai assez de rigueur pour accueillir un beagle ?

Faire castrer le beagle mâle avant l’âge de 6 mois est fortement recommandé pour limiter  les fugues.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire