Le chien âgé, l’accompagner dans la vieillesse ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Le chien âgé, comment l'accompagner dans sa vieillesse ?

Après avoir été un chiot espiègle et un adulte vigoureux, entre 6 et 10 ans le chien commence à vieillir (selon la race). Inexorablement, son organisme se modifie et ses organes se dégradent doucement. C’est pourquoi le chien âgé a besoin de toute notre attention pour l’aider à vivre cette étape de la vie le plus sereinement possible. En effet, il lui reste encore de belles années à vivre avant d’atteindre le seuil de sénescence, annonciateur de la fin de vie.

Voici comment accompagner le chien dans la vieillesse avec bienveillance et bon sens.

Quels sont les signes de la vieillesse chez le chien ?

Ce sont par des détails infimes que l’on se dit un jour que son compagnon vieillit :

  • des sourcils qui blanchissent ;
  • des poils grisonnants autour du museau ;
  • un poil moins fourni et plus cassant ;
  • et puis la mobilité qui diminue ;
  • les maladies qui s’installent comme l’insuffisance cardiaque ou rénale
  • la vue et l’ouïe qui baissent ;
  • l’incontinence qui arrive ;
  • la perte de repère et l’anxiété.

Pour permettre à votre chien de vivre sa vieillesse dans les meilleures conditions possible, la prévention est cruciale.

Les étapes incontournables pour avoir un chien qui vieillira bien !

Le chien âgé comment l'accompagner dans la vieillesse ?

La vieillesse n’arrive pas comme un voleur dans la nuit ! En effet, même si elle est inéluctable, elle s’installe progressivement. C’est pourquoi dès l’arrivée du chiot à la maison, il faut l’anticiper en lui faisant adopter une excellente hygiène de vie. 

la période junior :

Pendant la période juvénile, le chiot construit son capital santé pour l’avenir.

  • Comme il grandit très vite, son alimentation doit être très énergétique avec un bon équilibre en matières grasses, oméga 3, vitamines D et A, phosphore et calcium. D’ailleurs 30 % de protéines dans sa ration quotidienne sont recommandées pour un bon développement physique et psychique (contre 15 % en moyenne pour l’adulte).
  • Entre 3 à 6 mois, le chiot a un petit estomac et il grandit à toute vitesse, c’est pourquoi il doit prendre trois repas par jour pour voir ses besoins nutritionnels satisfaits.
  • À partir de 6 mois, il pourra passer à deux repas par jour, car sa croissance ralentit. Donnez-lui une ration adaptée à sa taille et à son âge afin d’éviter toute surcharge de poids.

Une alimentation junior de grande qualité permettra à votre chiot d’avoir des os solides, des dents saines et un bon système immunitaire et par conséquent de meilleures chances de vieillir mieux !

😇 Des croquettes de qualité ont une composition qui commence par la source de protéines et en aucun cas par des sous-produits ou des céréales.

  • Pendant cette période capitale pour votre chiot, il faut ménager ses articulations en évitant de le faire courir de façon inconsidérée ou sans échauffement. En effet, la moindre blessure pourra entraîner une arthrose prématurée ou des problèmes osseux.

😇 Selon la taille de la race de votre chien, il sera adulte entre un an (petite race et moyenne race) et 18 mois (moyenne race et grande race).

La période adulte :

  • Après la période fougueuse de l’enfance et de l’adolescence, le chien se calme. Il joue moins et s’accorde davantage de temps de repos. Par conséquent, sa ration alimentaire devra être moins énergétique et diminuée, car il brûlera moins de calories. Et en particulier s’il est stérilisé.

😇 N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire pour avoir un avis personnalisé en fonction du mode de vie de votre compagnon (sportif, sédentaire, etc.).

Tout au long de la vie :

  • Encouragez votre chien à faire de l’exercice pour éviter la prise de poids et la perte de masse musculaire.
  • Limitez l’apparition du tartre en lui offrant des jouets dentaires ou des bâtonnets à mâcher.
  • Vermifugez-le 3 fois par an pour le protéger des parasites intestinaux.
  • La vaccination annuelle est indispensable pour protéger votre chien de maladies redoutables comme la maladie de carré.
  • Prenez soin de son pelage pour qu’il remplisse pleinement son rôle.
  • Protégez votre compagnon du froid et de la chaleur pour ne pas fatiguer son organisme.

Comment accompagner le chien âgé dans son quotidien ?

Le chien âgé comment l'accompagner dans la vieillesse ?

La visite annuelle chez le vétérinaire pour le rappel de vaccin permet de faire un bilan de l’état de santé de votre chien. N’hésitez pas à lui parler de vos doutes et de vos craintes. Effectivement, il existe de nombreux médicaments ou compléments alimentaires pour aider le chien à vieillir.

 

Quelques exemples :

  • Le Flexadin ou des antiinflammatoires pour lutter contre les douleurs liées à l’arthrose.
  • Le Setilan pour ralentir la survenue de la cataracte.
  •  Le Candilat pour freiner la sénilité.
  • Le Propalin pour le chien incontinent.
  • L’huile de saumonpour rendre la beauté et la vitalité à son poil.
  • Les probiotiques marque Fortiflora pour renforcer ses défenses immunitaires.
  • Des séances avec un ostéopathe 

De façon générale :

  • Optez pour alimentation pour chien sénior.
  • Offrez à votre chien un couchage avec une mousse à mémoire de forme.
  • Adaptez ses promenades.
  • Protégez-le du froid et de la chaleur.
  • Surveillez attentivement la santé de ses dents.

Et aimez-le tout simplement 😃!

toutouconseils

Soyez généreux en laissant partir votre chien dignement avant que la souffrance s’installe. En effet, je vois à la pension trop de propriétaires qui n’arrivent pas à prendre la décision de l’euthanasie et c’est terrible pour le pauvre loulou 😪. Vous avez une quinzaine d’années pour l’aimer de tout votre coeur.

Chateaubriant à écrit :« La vieillesse est un naufrage, les vieux sont des épaves ».  Ne lui donnez  pas raison !

En savoir plus :

L’euthanasie du chien : les signes de la fin de vie

Comment faire le deuil de son chien ?

huile de saumon


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire