Le Lhassa apso, un chien sentinelle qui porte bonheur


Le lhassa-apso un chien sentinelle qui porte bonheur

Le Lhassa apso est une race très ancienne, originaire des hauts plateaux du Tibet. Chien sacré avec un rôle de sentinelle, de gardien et d’accompagnateur dans son pays d’origine, ce petit chien à tout pour plaire si l’on sait l’éduquer avec fermeté.

Voici ce qu’il faut savoir sur le Lhassa apso, un petit compagnon qui apporte beaucoup de bonheur dans une maison.

L'histoire du chien Lhassa Apso

Le Lhassa apso, un chien sentinelle qui porte bonheur

Croisement entre un terrier du Tibet et un épagneul tibétain, les chinois considèrent le Lhassa apso comme un chien talisman ou porte-bonheur censé faire fuir le mal. La légende tibétaine raconte que le Lhassa apso est la réincarnation d’un grand lama qui n’a pas pu atteindre le paradis. 

  • Le peuple tibétain le conserve précieusement et longtemps à ses côtés, raison pour laquelle il apparaît en Europe seulement au début du 20e siècle. 
  • C’est à la capitale du Tibet, Lhassa qu’il doit la première partie de son nom. La seconde lui vient de la texture de son poil qui rappelle celle d’une espèce de chèvre à poil long « raspo ».
  • Il s’est surtout développé dans les monastères bouddhistes et à la cour du dalaï-lama où il avait un rôle de chien de compagnie et d’alarme.
  • Le Lhassa apso servait également de gardien dans les lamaseries et de guide à travers l’Himalaya. Il prévenait de danger imminent comme la survenue des avalanches.

Aspect général

Le Lhassa apso un chien sentinelle qui porte bonheur

Le Lhassa apso a un corps court sur patte, et massif, plus long que haut. Sa tête est de taille moyenne avec de longs poils masquant des yeux bruns et ronds. Ses oreilles sont tombantes avec de belles franches. Sa queue fournie est portée haute avec comme particularité un nœud à son extrémité.

Taille : 18 cm à 28 cm pour la femelle. 20 cm à 30 cm pour le mâle.

Poids : 4 kg à 6 kg pour la femelle. 5 kg à 7 kg pour le mâle.

Poil : long, abondant, droit et dur avec un sous-poil très épais.

Robe : dorée, sable, miel, gris foncé, ardoise, fumée, particolore, noire, blanche ou brunâtre. La couleur foie n’est pas autorisée.

💡 La robe la plus recherchée est celle du lion (froment, miel ou doré avec une touche de noir sur le bout des oreilles).

Perte de poil : quasi inexistante.

Espérance de vie : 14 à 18 ans (avec un record de longévité de 29 ans).

Côté aboiement : aboie beaucoup.

Prix d’achat : 500 à 1200 euros

Budget mensuel : 50 euros (alimentation, vermifuge, antiparasitaire, vaccination).

Ce qu'il faut savoir sur le Lhassa apso

Petit clown facétieux à ses heures, affectueux et joueur, c’est un bon petit compagnon si l’on arrive à le faire obéir.

Côté comportement :

En dépit de son petit format, le Lhassa apso est un excellent gardien.

  • Véritable sentinelle à l’aboiement rauque, on l’appelle Aspo Seng Kyi, « le chien au rugissement de lion » dans son pays d’origine. Par conséquent, si l’on ne souhaite pas avoir un chien d’alarme, il faut lui faire comprendre dès le plus jeune âge. 
  • Méfiant avec les inconnus et très protecteurs, il développera un caractère équilibré si l’on travaille sa sociabilisation avec soin et le plus tôt possible.
  • Sûr de lui, têtu et parfois capricieux, il a besoin d’un cadre rigoureux pour rester à sa place dans le foyer.
  • Calme, il s’adapte parfaitement à la vie en appartement et à tous les profils (célibataire, couple, famille, personne âgée).
  • Endurant, il est toujours partant pour faire des randonnées avec son maître

Côté santé :

Les maladies les plus courantes

  • Atrophie progressive de la rétine (dégénérescence progressive de la rétine).
  • L’hydrocéphalie congénitale (dilatation du système ventriculaire cérébral).
  • Entropion (affection ophtalmologique qui touche les paupières).
  • Dermatites allergisantes (pollens, piqûres de puces, acarien).

Comme dans le cas d’autres races de petite taille, il peut également souffrir de hernie discale ou de luxation de la rotule, mais dans l’ensemble ce petit chien surprend par sa longévité, son endurance et sa robustesse.

Côté alimentation :

Le Lhassa apso est sujette à l’obésité. Il faut lui donner des croquettes de qualité et adapter sa ration journalière à son âge et à sa dépense. En particulier après une stérilisation ou une castration.

Côté entretien 

Sans une coupe régulière des poils, l’entretien du Lhassa apso est contraignant.
  • Il faut le brosser plusieurs fois par semaine. Il existe des huiles ou des conditionneurs pour faciliter le toilettage et le démêlage de nœuds.
  • Par temps de pluie, un séchage minutieux est nécessaire, car son pelage sèche difficilement.
  • Les poils entre les coussinets et les griffes doivent être coupés régulièrement.
💡 Le poil du Lhassa apso est définitif entre 18 mois et 2 ans. 
 

Les questions à se poser avant d'adopter un Lhassa apso

Le Lhassa apso un chien sentinelle qui porte bonheur
  • Le Lhassa apso a un fort caractère, est-ce je vais savoir l’éduquer avec fermeté ?
  • Sa robe demande un entretien minutieux et régulier, est-ce que j’ai le budget pour le faire toiletter ou la patience d’entretenir son pelage exigeant ?

Pour que le Lhassa apso garde une fière allure, préférez une coupe aux ciseaux à une tonte. Ne pas oublier de faire épiler l’intérieur de ses oreilles.

© lenmdp, © caio, © Miguel.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


Laisser un commentaire