Le sacré de Birmanie, un chat aux yeux bleus uniques


Le chat sacré de Birmanie, un compagnon facile à vivre

Équilibré et très intelligent, le sacré de Birmanie est un chat facile à vivre au quotidien. Affectueux et fidèle, il a besoin d’interactions avec son maître pour être heureux.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce chat Birman aux yeux bleus uniques.

L'histoire du chat sacré de Birmanie

Le chat sacré de Birmanie, un compagnie facile à vivre

Le sacré de Birmanie apparait en France à la fin du XIXe siècle.

  • Auguste Pavie, un explorateur français et Sir Russell Gordon, major de l’armée des Indes ont été envoyés en Birmanie pour protéger les moines du temple de Lao-Tsun.
  • Pour les remercier, le moine Yotag Rooh-Ougji leur offre un couple de chats.

1926, une date importante :

Lors d’une exposition féline, une femelle de couleur seal point, répondant au nom de Poupée de Madalpour est présentée.

  • Elle est la digne descendante d’un couple de chats acquis en Birmanie par un milliardaire américain, Mr. Vanderbil.
  • Alors que le mâle, Madalpour, meurt sur le bateau pendant le voyage de retour en France, sa compagne, Sita, donne naissance à des chatons.

En 1960, la race se précise :

Les éleveurs Français ont à leur disposition suffisamment de reproducteurs de qualité de  provenances différentes pour développer la race telle qu’on la connaît aujourd’hui.

On les croise avec des persans et des siamois pour éviter toute consanguinité.

Aspect général

Le chat sacré de Birmanie, un compagnon facile à vivre

Le sacré de Birmanie a un corps long et massif avec une queue touffue comme celle d’un écureuil. Sa tête arrondie se termine par un nez romain (court et bombé). Ses grands yeux ronds sont d’un bleu saphir qui fait de lui un chat unique d’une grande beauté.

Taille : 30 cm au garrot.

Poids : 4 à 7 kilos.

Poil : mi long avec un sous-poil léger.

Robe : elle a la particularité d’être colourpoint. C’est-à-dire que le masque, les oreilles, les pattes et la queue sont d’une couleur plus foncée que le reste du corps. Celui-ci est blanc ou crème suivant la couleur des points (seal point, blue point, chocolat point, lilas point, red point, crème point, tortie point, tabby point et silver point. Les pieds sont toujours d’un blanc immaculé.

Espérance de vie : 16 ans.

Côté miaulement : discrets, ses miaulements sont doux et agréables lorsqu’il veut se faire comprendre.

Prix d’achat : de 400 à 1400 euros selon le sexe et la couleur.

Budget mensuel : 30 euros. 

Ce qu'il faut savoir sur le chat sacré de Birmanie

Le chat sacré de Birmanie, un compagnon facile à vivre

Un chat mythique :

Des yeux bleus, un physique atypique et majestueux à l’origine d’une légende partagée par la romancière Marcelle Adam.

  • Dans un temple birman à Tsun-Kyan-Kse où l’on adorait la déesse dorée aux yeux bleus vivaient Sinh, un chat blanc aux yeux jaune or et son maître, le moine Mun Ha.
  • Un jour, le temple fut attaqué par des bandits et Mun Ha mis à mort.
  • Fou de chagrin, Sinh sauta sur la tête de son maître tout en regardant les yeux de la déesse. Il subit alors une incroyable métamorphose. En effet, ses yeux se teintèrent de bleu, sa fourrure d’or et ses pattes de brun. Seuls ses pieds restèrent d’un blanc immaculé, enfouis dans les cheveux de son maître.
  • Très malheureux, Sinh mourut quelques jours plus tard. Tous les chats  alentours subirent la même métamorphose.

Côté comportement :

Intelligent et dépourvu d’agressivité, il ne cherche jamais la confrontation. Cela fait de lui un compagnon agréable et facile à vivre. Chat d’exception, de nombreuses célébrités ont participé à la popularité de la race comme Karl Lagerfeld qui avait nommé son sacré de Birmanie « Choupette ».

  • Curieux, ce félin adore explorer son environnement et suivre son maître partout.
  • Très attaché à sa famille, il ne supporte pas la solitude. C’est pourquoi il est de très bonne compagnie pour les enfants et les autres animaux de la maison.
  • Contrairement à bien des chats, il s’adapte facilement aux nouvelles habitudes si on lui prête suffisamment d’attention.
  • Calme et paisible, il peut vivre facilement en appartement.

Côté santé :

Solide, le sacré de Birmanie souffre essentiellement de maladies héréditaires ou génétiques.
  • Cardiomyopathie hypertrophique
  • Polykystose rénale (PKD)
  • La mucopolysaccharidose de type VI
  • Inflammations oculaires et strabisme.
  • Kystes dermoïdes (lésions bénignes de tissus ou de kératine) sur les ovaires, les testicules et la tête.

Côté alimentation :

Ce félin a un appétit modeste, c’est un gourmet. Une alimentation appétente et riche en protéines animales est à privilégier pour le garder en bonne santé.

Côté entretien :

Contrairement au persan, le sacré de Birmanie a un sous-poil léger. Par conséquent, un brossage une fois par semaine est suffisant hors période de mue.

Les questions à se poser avant d'acheter un sacré de Birmanie

Le chat sacré de Birmanie, un compagnon facile à vivre

Cette race de chat s’ennuie vite et n’aime pas être seule.

  • Est-ce que j’aurai assez de temps à lui consacrer pour jouer avec lui et le câliner ?
  • Le cas échéant, est-ce que je peux lui offrir la compagnie d’un autre animal (chat ou chien) ?

Les matou-conseils 

Des chats très singuliers.

  • Les chatons naissent tous blancs.
  • Leurs coussinets sont roses, roses tachetés, ou de la couleur des points.
  • La couleur de leur robe est définitive vers 3 ans et fonce avec l’âge.

© Barstfranck; © I.petrovic; © antranias.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


Laisser un commentaire