L’épillet pour le chien et le chat, un vrai danger !

  •  
  •  
  •  
  •  

L'épillet pour le chien et le chat, un vrai danger

Petit végétal dur et sec qui se faufile partout, l’épillet pour le chien et le chat est un vrai danger !

Pelage, pattes, oreilles, nez, bouche, yeux, glandes anales, appareil génital ou peau… rien ne résiste à l’épillet qui se glisse partout provoquant infection et grave dysfonctionnement des organes.

Une vigilance extrême est de mise pour protéger nos compagnons pendant la période estivale.

C'est quoi un épillet ?

l'épillet pour le chien et le chat, un vrai danger !
En botanique les épillets sont des petits épis secondaires regroupés de façon régulière
sur l’axe central d’un épi (orge par exemple). On les appelle aussi espigaou, voyageurs ou folle avoine. Ils sont présents aussi bien dans les grandes herbes que sur certaines pelouses.

Dès qu’arrive le printemps et pendant tout l’été, ces épis sèchent et se détachent de la graminée à laquelle ils sont rattachés.

L’épillet se compose de deux extrémités. L’une est pointue et dure. L’autre à la forme d’un épi très rêche et poilu.

Cette forme caractéristique lui permet de s’accrocher et de s’infiltrer facilement dans tous les orifices ou dans l’épiderme de nos chiens et de nos chats lors des promenades ou au jardin.

Quels symptômes alertent sur la présence d'un épillet ?

L'épillet pour le chien et le chat, un vrai danger !

Ce corps étranger provoque gène et douleur à votre animal.  Voici quelques comportements et symptômes qui doivent vous alerter selon la zone concernée.

Les pattes :

L’épillet se fixe autour des poils qui entourent la patte ou sur  ceux qui se trouvent entre les coussinets du chien ou du chat. Il peut remonter vers le haut des pattes et poursuivre sa progression interne. La mobilité est alors perturbée.

  • Boiterie.
  • Irritation, rougeur, gonflement.
  • Abcès local.
  • Léchage de la zone.

Les oreilles :

L’animal secoue la tête et penche celle-ci du côté où l’épillet s’est introduit.

  • Otite.

Si les tympans sont touchés :

  • vives douleurs, cris à la palpation. Odeur fétide avec écoulements purulents.

Le nez :

L’épillet provoque une simple rhinite, une pneumonie s’il atteint les poumons ou des lésions cérébrales (cas rare) s’il passe dans les sinus et se loge dans le cerveau.

  • Éternuements et sifflements.
  • Écoulement nasal avec saignement possible.

Tousser peut permettre à l’épillet de tomber dans la gorge et de s’évacuer tout seul par la bouche.

Les yeux :

L’oeil du chien ou du chat cligne, enfle et reste fermé. l’animal se gratte et se frotte. L’épillet se trouve souvent sous la 3e paupière.

  • Conjonctivite.
  • Ulcère de la cornée.
  • Atteinte du canal lacrymal.

Les épillets trouvent également un passage dans la bouche, les glandes annales et les organes génitaux . Ils provoquent écoulements purulents et infections et fièvre.

Lorsque le chien ou le chat se lèche de façon excessive, présente des abcès, des fistules, ou de la fièvre, il faut s’ inquiéter et réagir immédiatement..

Comment se retire un épillet chez le chien et le chat ?

l'épillet chez le chien et le chat, un vrai danger !

En cas de doute, consultez votre vétérinaire pour une prise en charge rapide. Évitez l’automédication qui pourrait aggraver la situation et faire progresser le voyage de l’épillet dans l’épiderme ou les organes de votre compagnon.

  • Si l’épillet est visible ou palpable, un simple coup de pince à épiler peut suffire, accompagné d’antibiotiques, d’antiinflammatoires (parfois) et de désinfectant à appliquer localement.
  • Dans le cas contraire, l’écographie aide à localiser l’épillet à l’intérieur de l’abcès qu’il provoque.
 
  • Une opération sous anesthésie générale sera réalisée pour pratiquer une incision, puis l’extraction.
  • Dans certains cas, la localisation de l’épillet reste cependant compliquée. 

La prévention est la seule solution valable pour protéger nos animaux de cette calamité estivale.

Comment protéger les chiens et les chats des épillets ?

l'épillet chez le chien et le chat, un vrai danger !

Prévention pour le chien :

  • Tondre ou toiletter votre chien (pattes, arrièretrain et oreilles bien dégagées).
  • Enlever les bourres dans lesquelles s’accrochent avec facilité les épillets.
  • Tenir votre chien en laisse dans les zones à risque.
  • Inspectez le pelage de votre chien régulièrement.

Prévention pour le chat :

  • Observez Minet. Changement de comportement ou abcès doivent vous alerter.
  • Brossez votre chat en particulier s’il a le poil long.

Passez la tondeuse au jardin avant que les graminées ne commencent à fleurir. Ne pas oublier de ramasser les tas d’herbes coupés.

Les matou-toutou conseils !

logo

Lorsque vous faites toiletter votre animal aux beaux jours, n’hésitez pas à demander que l’on dégage bien l’entrée de ses conduits auditifs (avec une bonne épilation) et que le bout de ses pattes soit rasé.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire