Les chiens l’hiver ont-ils froid ? Comment les protéger ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Les chiens l'hiver ont-ils froid ? Comment les protéger ?

Les chiens l’hiver ont-ils froid ? Oui et heureusement, car cette sensation leur permet instinctivement de se protéger dès qu’ils sentent que leur chaleur corporelle baisse de façon anormale. En effet, ils peuvent alors se déplacer davantage et trouver un abri adéquat où se mettre en boule pattes sous le corps pour protéger leurs extrémités des engelures.

Bien sûr, la résistance au froid du chien dépend grandement de sa race, de son âge, de sa fourrure, du type de froid enduré, et de son mode de vie.

On fait le point avec vous sur les chiens l’hiver et le froid.

De quels facteurs dépend la résistance au froid chez le chien ?

Les chiens endurent mieux le froid que le chaud. En effet, ils sont pourvus d’une couche de graisse et d’une fourrure adaptée. Celle-ci est constituée d’un poil de couverture visible à l’œil nu et d’un sous poil qui forment un ensemble isolant thermique et une barrière contre les agressions extérieures. À l’automne, les poils fins du printemps et de l’été tombent pour laisser place à un poil dense et plus fourni. Ce processus naturel permet au chien d’affronter les rigueurs de l’hiver. Pourtant certains paramètres conduisent le chien a avoir froid l’hiver. Lesquels sont-ils ?

Un manteau un peu léger pour certains !

Les chiens comme le lévrier, le chihuahua à poil court ou le bouledogue français (liste non exhaustive) ont le poil ras ou peu de graisse. Par conséquent, ils ne bénéficient pas de la même protection que les chiens qui ont un épais sous-poil comme le berger australien, l’épagneul du Tibet ou le golden Retriver par exemple. Et que dire du chien nu à crête pourvu uniquement d’un duvet ?

😇 Demandez à votre toiletteur de ne pas tondre ou couper les poils de votre chien trop courts.

Le mode de vie du chien :

Premièrement, si le chien dort à l’extérieur dans une niche : 

  • Elle doit se trouver à l’abri du vent et de l’humidité pour protéger le chien de la dureté du froid.
  •  L’idéal est de la surélevée du sol en la plaçant par exemple sur une palette. Naturellement, un froid sec sera plus facile à supporter que l’humidité et le vent.
  • De plus, la ration alimentaire du chien peut soit être plus énergétique (avec un taux de protéines plus élevé) ou augmentée de 20 %. En effet, il brûlera davantage de calories en luttant contre les basses températures.

😇Veillez à ce que la gamelle d’eau soit à l’abri pour que l’eau ne soit pas gelée ou trop froide et source de problèmes digestifs.

Deuxièmement, si le chien dort à l’intérieur : 

  • Veiller à ce que son couchage soit placé loin des courants d’air ou des fenêtres.
  • De plus pour lui éviter les chocs thermiques intérieurs extérieurs, l’habitat ne doit pas être surchauffé. La température idéale se situe entre 18 °C et 20 °C. 

😇Appliquez particulièrement ces règles aux chiens âgés qui ont souvent des douleurs articulaires et de l’arthrose et aux chiots dont le système immunitaire est encore défaillant

Quels sont les symptômes du coup de froid chez le chien ?

Les chiens l'hiver ont-ils froid ? Comment les protéger ?

Les chiens s’enrhument parfois en dépit des précautions prises 🤧 Comment se manifeste le coup de froid chez les chiens l’hiver ?

  • La température du chien se situe normalement entre 38 °C et 39,4 °C. Dans le cas du coup de froid, elle est inférieure à 36 °C. 
  • Le chien tremble, frissonne, tousse, se racle la gorge et crache.
  • Sa respiration est plus lente et sa mobilité réduite
  • Le chien dort énormément et cherche à se cacher sous une couverture.
  • Manque d’appétit.

Le coup de froid chez le chien sans intervention vétérinaire s’aggrave et provoque bronchite, laryngite, pharyngite et pneumonie.

Consultez très rapidement votre vétérinaire pour avoir une prescription d’antibiotiques.

Comment protéger votre chien du froid l'hiver ?

Les chiens ont-ils froid l'hiver ?

Aidez votre chien à passer l’hiver dans de bonnes circonstances :

  • lui offrir un manteau ;
  • faire une cure de probiotiques ou de spiruline à votre compagnon pour renforcer son système immunitaire ;
  • entretenir avec soin son pelage pour qu’il remplisse pleinement son rôle d’isolant thermique ;
  • donner à votre chien une alimentation de qualité avec une source importante de protéines ;
  • qu’il dorme à l’extérieur ou à l’intérieur, ne laissez pas votre chien dormir à même le sol. Une couverture lui permettra de conserver une bonne chaleur corporelle ;
  • vérifiez régulièrement les extrémités de votre chien (oreilles, truffe, coussinet, cale de frottement au coude). Et enduisez-les de vaseline si elles sont craquelées ou trop sèches.

😇Protégez les coussinets de votre chien avec des solutions tannantes comme le Solipat ou avec des bottillons.

  • Inspecter régulièrement les plis des chiens brachycéphales (carlin, bouledogue anglais, etc.). En effet, ils peuvent également souffrir de sécheresse cutanée. À la pension, j’utilise du Dexeryl pour les soulager. 
  • Sécher soigneusement votre chien en cas de contact avec de la neige ou de l’eau pour lui éviter de prendre froid. Et rincez ses coussinets à l’eau chaude. Massez votre chien pour activer la circulation sanguine.

Les chiens l’hiver qui vivent à l’intérieur n’ont pas besoin d’une ration alimentaire supplémentaire.

Et contrairement à la croyance, le chien en surpoids ne résiste pas mieux au froid. Effectivement, ses kilos superflus l’empêchent de se mouvoir correctement. Et en conséquence, il ne brûle pas de calories 😤.

Les balades pour nos compagnons restent essentielles par tous les temps 😉.

Protégeons nos compagnons du froid 😬 !


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire