L’otite chez le chien : comment la détecter et la soigner ?

  •  
  •  
  •  
  •  

L'otite chez le chien

L’otite chez le chien est une affection fréquente. Qu’elle soit bactérienne, mycosique, parasitaire ou allergique, elle est très douloureuse et peut entraîner de graves conséquences pour votre compagnon comme la perte de l’audition.

Découvrez comment détecter une otite chez votre chien et comment la soigner.

Qu'est-ce que l'otite chez le chien ?

L'otite chez le chien, comment la soigner ?

L’otite chez le chien est une inflammation du conduit auditif courante et très douloureuse.

Quelles zones de l’oreille sont touchées ?

  • La partie externe qui perçoit les ondes sonores. Celle-ci se compose du pavillon auriculaire et d’un conduit auditif externe en forme de L.
  • La partie moyenne qui transmet les ondes sonores. Elle comprend le tympan, les osselets, la trompe d’Eustache (tube auditif) et la bulle tympanique.
  • La partie interne qui permet l’audition et l’équilibre.

L’otite externe est la plus fréquente. Dans le cas où elle est mal soignée, elle entraîne une otite moyenne qui sans traitement rapide engendre à son tour une otite interne.

Les 5 cas principaux de l’otite :

L’otite bactérienne :

À la suite d’un coup de froid, d’une grande humidité ou d’un manque d’aération du pavillon, des bactéries se développent et macèrent dans le conduit auditif. Les chiens aux oreilles tombantes ou très velues sont particulièrement vulnérables (cockers, beagle, golden, etc.).

  • Le chien gémit, secoue la tête, se gratte et peut se montrer agressif, car ce cas d’otite est très douloureux.

L’otite mycosique :

Des champignons ou levures microscopiques sont responsables de l’otite qui peut alors devenir chronique.

  • Les mycoses entraînent de très fortes démangeaisons chez le chien.

L’otite parasitaire :

Elle résulte de la présence de tiques, de puces ou pire encore de la gale, petite araignée qui se régale du cérumen.

  • Le chien se gratte sans répit en pleurant. D’ailleurs, on peut apercevoir des croutes dans le conduit auditif.                                                                

Attention ! cette forme d’otite est très contagieuse. Cependant, elle n’est pas transmissible à l’homme.

L’otite allergique :

Elle est à l’origine d’un allergène comme le pollen ou un composant de l’alimentation de l’animal. 

  • Facilement repérable, des rougeurs apparaissent sur les extérieurs des oreilles de l’animal. De plus, il y a un dépôt de cérumen épais avec une odeur nauséabonde dans l’oreille du chien.

Choisissez un aliment hypoallergénique pour éviter que l’otite devienne chronique.

L’otite traumatique :

Elle survient lors d’une bagarre avec un congénère (risque d’infection), de la tonte trop courte des poils des oreilles de votre chien (plus de protection) ou lors de la présence d’un corps étranger dans le conduit auditif comme un épillet.

  • Le chien penche la tête et se secoue.

Comment se soigne l'otite ?

L'otite chez le chien : comment la soigner et l'éviter ?

Après un examen minutieux des oreilles de votre chien, le vétérinaire prescrira un traitement adapté à l’origine de l’otite.

  • Une solution nettoyante ou un lait dermatologique.
  • Des antiinflammatoires.
  • Des corticoïdes.
  • Un collyre ou une crème contenant des antibiotiques.
  • Un nouvel aliment.

Comment appliquez le traitement à votre chien ?

L'otite chez le chien : comment la soigner et l'éviter ?

Soyez patient et particulièrement prudent lorsque vous appliquerez le traitement à votre chien. En effet, le plus adorable des chiens devient très agressif lorsqu’il souffre.

Il est conseillé de museler le chien avec un lien en coton et de l’attacher pour avoir les deux mains libres. 

  • Dans un premier temps, il faut souvent nettoyer le pavillon de l’oreille avec un produit auriculaire comme Otolane et un coton pad (il ne peluche pas).
  • Ensuite, il y a un collyre antibiotique à appliquer. L’embout du flacon est à introduire verticalement dans le conduit auditif pour injecter le produit. Il faut être délicat et rapide, car c’est douloureux pour le chien. Parlez à votre compagnon pour le rassurer.
  • N’oubliez pas de le récompenser avec une friandise après le soin. Il le mérite bien !

Quelles complications entraine l’otite chez le chien ?

Une otite mal soignée entraine :

  • un risque chronique d’otite ;
  • la diminution ou la perte de l’audition ;
  • des lésions des vaisseaux dans le pavillon qui font gonfler l’oreille (othématome) ;
  • un épaississement et une calcification de la paroi de l’oreille.

Dés son plus jeune âge, nettoyez les oreilles de votre chien régulièrement pour l’habituer à cette routine de soin. Dans le cas contraire, les traitements ultérieurs seront difficiles à faire sur cette partie très sensible du chien.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire