•  
  •  
  •  
  •  

Souvent méconnues, les glandes anales de votre chien produisent et libèrent un liquide nauséabond qui lui permet entre autres de marquer son territoire et de donner une indication à ses congénères sur son identité. C’est pour cette raison que nos toutous se reniflent l’arrière-train lorsqu’ils font connaissance.

Découvrez toute l’utilité des glandes anales de votre chien et leurs affections possibles.

Portrait chien

Les glandes anales de votre chien, c’est quoi ?

Appelées aussi sacs anaux, les deux poches sont situées sous la queue de votre chien de part et d’autre de l’anus aussi bien chez le mâle que chez la femelle.

Elles sécrètent différentes substances (phéromones, etc.) dont l’odeur est insupportable (proche de l’odeur du poisson pourri).

Le liquide épais et visqueux des glandes anales doit être évacué régulièrement pour leur bon fonctionnement et pour éviter tous problèmes de santé. Cela arrive à différentes occasions :

  • totalement lorsque votre chien est stressé ou paniqué. Cette libération vous renseigne sur son état émotionnel ;
  • par intermittence, lorsque votre chien fait ses besoins. En passant dans le rectum, les crottes appuient sur les glandes anales faisant sortir un peu de leur contenu. Cest ce contenu qui donne l’odeur aux crottes de votre chien. En reniflant les différents excréments lors de sa promenade, votre chien en apprend  davantage sur les congénères qui sont passés avant lui (vieux ou jeune ? Femelle en chaleur ? Ami ou pas ? Etc.).
dalmatien

Dysfonctionnement des glandes anales

Si votre chien se frotte le derrière par terre, se lèche continuellement la zone périanale ou déclenche l’hostilité de tous ses congénères, il est possible qu’il s’agisse d’un dysfonctionnement de ses glandes anales.

  • Les sacs anaux n’arrivent plus à se vider (impaction). 2 à 12 % des chiens sont concernés une fois dans leur vie.
  • Les sacs anaux sont infectés et ont provoqué un abscès (sacculites). Dans ce cas, les signaux envoyés sont brouillés d’où un possible rejet des autres chiens.
  • Formation d’une tumeur cancéreuse (saignement, difficulté à aller à la selle, léchage, démengeaisons, soif augmentée).

Pour un bon fonctionnement des glandes anales

  • En cas de doutes, consultez votre vétérinaire. Dans la plupart des cas, il purge les glandes anales pour soulager votre chien. S’il suspecte un autre problème, il fera des examens complémentaires.
  • Surveillez la consistance des selles de votre chien. Elles doivent être suffisamment solides pour permettre une libération du liquide des glandes anales. En cas de selles molles, il faut offrir à votre chien davantage de fibres (compléments alimentaires ou nourriture plus adaptée).

Demandez au toiletteur de votre chien de vider ses glandes anales 😉.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire