Marquage urinaire chez le chien, ce qu’il faut savoir

  •  
  •  
  •  
  •  

Marquage urinaire chez le chien, ce qu'il faut savoir !

Lorsque le chien urine, il est parfois difficile de faire la différence entre le besoin naturel de se soulager et le marquage urinaire qui peut être légitime ou cacher un trouble du comportement.

Voici ce qu’il faut savoir dans cet article.

Le marquage urinaire chez le chien, c'est quoi ?

chien qui marque

Lorsque le chien a besoin de soulager sa vessie, il émet une quantité importante d’urine. En revanche, lorsqu’il y a marquage urinaire, il s’agit de quelques gouttes d’urine très odorantes et concentrées en phéromones.

  • Généralement, le mâle lève la patte très haut à la verticale alors que la chienne s’accroupit en levant une patte antérieure. Ce comportement est parfois suivi d’un grattage de la zone avec les pattes arrière.
  • Ce comportement bien que déroutant et agaçant pour le propriétaire est normal et naturel pour le chien, car c’est une façon pour lui de communiquer.

Il laisse ainsi une carte de visite détaillée à ses congénères : sexe, position hiérarchique, état de santé, âge, disponibilité sexuelle, etc. Le chien qui marque le plus haut niveau est considéré comme le leadership.

Des études ont démontré que plus le chien était de petite taille, plus ses marquages urinaires étaient fréquents.

Marquage urinaire chez le chien, comment ça marche ?

Marquage urinaire chez le chien, ce qu'il faut savoir

Le marquage urinaire territoriale :

Le marquage urinaire est instinctif chez le chien. Il commence à la maturité sexuelle entre 6 et 12 mois et en particulier chez le mâle qui s’affirme sexuellement dans la meute. En effet, à l’état sauvage, c’est le mâle Alfa qui peut s’accoupler avec les femelles en chaleur.

Le chien dépose quelques gouttes d’urine ici et là pour plusieurs raisons :

  • Laisser des informations à ses congénères.
  • Délimiter une zone spécifique qu’il pense lui appartenir comme la maison, l’endroit où il mange, le jardin, etc.

C’est pour cette raison que le chien (les mâles le plus souvent) urine sur les nouveaux objets dans les nouveaux lieux et lors du passage ou de l’arrivée d’un autre chien dans son environnement.

Le marquage urinaire peut alors se produire aussi bien à l’intérieur de l’habitation qu’au jardin pour recouvrir l’urine de l’autre chien avec la sienne et affirmer ainsi sa position de chien Alpha.

Le marquage urinaire d’anxiété :

Le syndrome de l’anxiété ou peur de l’abandon chez le chien peut le conduire à devenir malpropre.
 
En urinant, le chien fait comprendre son mal-être. Dans ce cas, il faut réduire l’espace de vie du chien et faire de vos départs et de vos arrivées un non-évènement. Comportementaliste et vétérinaire sont à consulter.
 
 

Quelles solutions pour limiter le marquage urinaire ?

Marquage urinaire chez le chien, ce qu'il faut savoir !

La castration pour le mâle :

Pratiquée avant la puberté (à partir de l’âge de 6 mois), la castration chez le mâle limite grandement le marquage urinaire, en particulier dans les lieux inappropriés (maison).

Pratiquée plus tard, les mauvaises habitudes prises auront du mal à disparaître.

La stérilisation chez la femelle :

La femelle marque principalement lorsqu’elle a ses chaleurs. La stérilisation permettra de faire disparaître ce comportement.

Un espace dédié pour le chien :

Pour éviter les marquages territoriaux ou d’anxiété, le chien doit pouvoir se reposer dans un endroit bien à lui. 

Réduire l’espace sécurise le chien.  Un chien souille rarement son lieu de couchage.

Les petits plus :

  • Éviter d’adopter deux mâles. La cohabitation sera plus facile entre un mâle et une femelle.
  • Présenter les chiens dans un endroit neutre pour qu’ils fassent tranquillement connaissance.

Mon chien urine partout : les maladies possibles

Manger des glands est dangereux pour le chien

Lorsqu’un chien a toujours été propre et que soudainement il fait pipi partout, il faut s’inquiéter et consulter. En effet, plusieurs pathologies sont possibles.

  • Cystite.
  • Problèmes hormonaux.
  • Inflammation aiguë de la vessie liée au stress.
  • Incontinence.
  • Perte d’urine à la suite d’une stérilisation (2 % des chiennes sont concernées dans les deux ans après l’intervention).

Après examen, le vétérinaire prescrit la bonne médication. Des antibiotiques, un changement d’aliment ou un traitement pour l’incontinence ou le stress.

Il ne faut jamais nettoyer une surface souillée avec de l’eau de javel, car son odeur se rapproche du pH de l’urine du chien et l’encourage à recouvrir l’odeur en urinant à nouveau.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire