Pourquoi les chiens mangent-ils de l’herbe ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les propriétaires de chien ont un jour vu leur animal manger de l’herbe… Toutes les suppositions sont alors de mises… Il se purge, il a mal à l’estomac, etc.

Mais pourquoi les chiens mangent-ils de l’herbe ? Brouter de lherbe pour un chien est tout à fait normal. Ce comportement doit vous alerter uniquement lorsque ce besoin apparaît soudainement et devient récurrent.

Petit zoom sur cette envie irrésistible de verdure pour nos compagnons à quatre pattes…

Quelle herbe mangent les chiens ?

Pourquoi les chiens mangent-ils de l'herbe ?

Que ce soit au jardin ou lors des promenades, les chiens choisissent avec soin les herbes qu’ils mangent.

Et c’est le chiendent officinal qui les intéresse.

  • Cette graminée vivace et très envahissante (de la famille des poacées) mesure de 50 cm à 1 m de hauteur avec des feuilles ou herbes de 3 à 10 millimètres de largeur.
 
  • Elle est particulièrement présente de juin à septembre.
  • Large à la base, elle est fine et pointue au sommet évoquant étonnamment les dents d’un chien. L’usage veut qu’on l’appelle chiendent, plus joli à l’oreille que dentchien.
  • En choisissant cette herbe, nos chiens ne se trompent pas, car elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques et nutritives. Elle combat la fièvre, les intolérances alimentaires, les maladies des reins, du foie, du pancréas, les problèmes urinaires et digestifs. Elle est riche en fibres et en protéines.

Pourquoi les chiens mangent-ils de l'herbe ?

Pourquoi les chiens mangent-ils de l'herbe ?

Un comportement instinctif :

Comme nous le savons, le chien est un descendant du loup. Celui-ci a toujours mangé des proies dont le tube digestif contenait des herbes, des plantes et des baies. Selon certains spécialistes, le chien pourrait manger de l’herbe par instinct ancestral.

Cela lui permettrait aussi de compenser un manque de nutriments dû à son régime de carnivore.

Se faire vomir : 

Le chiendent est très riche en fibres et lorsqu’il n’est pas mâché, il devient indigeste et irritant pour l’estomac. Lorsque votre chien l’avale sans le mastiquer, cela lui permet de se faire vomir et d’expulser le contenu de son estomac.

Il est alors soulagé en cas de soucis digestifs ou d’ingestion d’objets ou substances non comestibles.

Réguler son transit :

Très nutritif, le chiendent régule le transit en cas de constipation. Cependant, le chien doit être vermifugé régulièrement, car l’herbe abrite aussi les œufs de nombreux parasites néfastes pour lui.

Un trouble du comportement :

Dès leur plus jeune âge, certains chiens souffrent de Pica. Il s’agit d’une perversion de l’appétit ou d’un trouble mental qui se traduit par l’ingestion de produits ou substances non comestibles (terre, herbes dangereuses, papier, savon, etc.). Cette maladie est reconnue si elle dure plus d’un mois. Il n’existe aucun traitement type. L’intervention d’un comportementaliste est souvent nécessaire. Sans résultat, le vétérinaire peut prescrire des antidépresseurs ou des tranquillisants. Il faut juger au cas par cas.

Le craving alimentaire :

Et si nos chiens aimaient tout simplement le chiendent comme nous apprécions de déguster un bon croissant au beurre ?

On parle alors de « craving » alimentaire ou d’une envie irrésistible de manger un aliment.

Quand faut-il s'inquiéter ?

Pourquoi les chiens mangent-ils de l'herbe ?

Comme dans de nombreuses situations, il faut observer son chien pour déterminer si brouter de l’herbe est un plaisir occasionnel ou un besoin irrépressible pour se soulager.

  • Mâche-t-il l’herbe ou l’avale-t-il frénétiquement ?
  • Est-ce qu’il régurgite systématiquement ?
  • Est-ce qu’il tousse ou semble se gratter la gorge ?
  • Trouvez-vous du sang, de la bille ou des éléments non comestibles dans son vomi ?
  • Ses selles sont-elles normales ?
  • A-t-il des épisodes de diarrhée ?
  • A-t-il de l’appétit ? Le ventre qui gargouille ? Des gaz fréquents ?

Tous ces signes s’ils sont persistants doivent vous amener à consulter votre vétérinaire.

Votre chien peut souffrir de différentes pathologies :

  • gastrite chronique (inflammation des muqueuses) ;
  • dysfonctionnement des reins, du foie ou du pancréas ;
  • corps étrangers ;
  • constipation ;
  • intolérances alimentaires ;
  • parasites ;
  • Pica.

Après un examen clinique de votre chien, le vétérinaire propose une analyse de selles, une prise de sang ou une radio et une échographie abdominale selon la situation

En cas de fragilité digestive, ne laissez pas votre chien manger trop d’herbes, car dans ce cas, la diarrhée est assurée.

Auteur : Lydie Dronet responsable de la pension pour chien Tiques et Puces dans le 44 (visite à domicile pour les autres animaux).


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire