•  
  •  
  •  
  •  

Les chiens qui mangent des crottes dès que l’occasion se présente souffrent de coprophagie.

Difficile à supporter pour les maîtres, on parle de ce trouble du comportement lorsque le sujet mange ses excréments, celles de ses congénères et d’autres animaux

Identifions les raisons de cette attitude anormale pour trouver les solutions.

Les causes de la coprophagie

Deux pistes principales expliquent la coprophagie chez le chien

Un trouble du comportement 

Si votre toutou mange uniquement ses propres excréments, c’est pour faire passer un message :

  • je m’ennuie, je suis stressé, vous ne vous occupez pas assez de moi.

Un chiot réprimandé lorsqu’il s’oublie dans la maison mange ses crottes par peur des représailles :

  • je n’ai pas pu me retenir, je suis trop petit. Je mange mes crottes pour ne pas être puni. Je fais plaisir à mon maître.

Dans tous les cas, vous devez trouver l’élément déclencheur pour trouver la solution à ce comportement indésirable.

Un problème de santé 

Si votre chien mange les excréments des autres chiens, cela révèle un problème de santé.

Des parasites :

La présence de parasites digestifs chez certains chiens empêche la bonne assimilation de la nourriture. Il reste des morceaux dans les déjections qui deviennent une tentation, car bien souvent l’animal est carencé et toujours affamé.

Une gastrite :

Un chien qui a l’appareil digestif irrité de façon chronique mange ce qu’il trouve pour se soulager.

Des enzymes déficients :

Lorsque la fonction enzymatique est déficiente, la flore intestinale est modifiée. Les crottes ne sont plus écoeurantes pour le chien, mais deviennent attractives.

Une carence en vitamines :

Un chien carencé en vitamines ou dont l’alimentation n’est pas adaptée recherche un apport en vitamines dans les selles des autres chiens

Lutter contre la coprophagie

Si elle est psychologique 

Promener votre chien quotidiennement pour établir une belle relation.

Soyez  bienveillant en récompensant le bon comportement. Ignorez les petites bêtises du quotidien. La répression renforce les mauvaises habitudes.

Si vous le prenez sur le fait, ordonnez-lui de s’arrêter (nom+non !).

Les vétérinaires conseillent de consulter un comportementaliste ou proposent des dispositifs à base de phéromones de synthèse (collier ou spray). Dans les cas les plus graves, la prise d’antidépresseurs est envisagée.

Si elle concerne le chiot 

  • Ne le punissez pas lorsqu’il y a un accident, c’est normal à son âge.
  • Sortez-le et nettoyez simplement. Attention ! pas d’eau de javel. Cette odeur proche du ph de leur urine les encourage à recommencer.

Si elle est physiologique  

Faites comme moi, allez voir un professionnel pour avoir un traitement adapté.

Mon Choumy à les enzymes déficients. Eh oui ! les cordonniers ne sont pas les mieux chaussés !

  • Mon vétérinaire m’a conseillé un aliment plus rassasiant et riche en fibres. Il lui a prescrit du fer à ajouter à sa nourriture pour rendre ses crottes moins attrayantes en modifiant leur goût.
  • À la pension, je ramasse les crottes des copains immédiatement pour ne pas le tenter (faire de même si vous avez plusieurs chiens).
  • Pendant les balades, j’ai longtemps utilisé une muselière, puis un collier de dressage avec bip et vibrations (indolore pour l’animal). Maintenant, un « non ! » bien ferme suffit pour faire diversion.

À noter aussi que les chiots mangent le caca par expérimentation et les vieux chiens parce qu’ils n’ont plus de repères.

Les crottes de chat, les excréments humains et le crottin de cheval (liste non exhaustive) sont alléchants pour tous les chiens en raison de leur forte odeur et parce que des morceaux de nourriture mal digérés restent visibles.

La coprophagie est-elle toujours anormale ?

Il existe deux situations pour lesquelles la coprophagie est un comportement instinctif et normal :

  • lorsque la chienne a mis bas, elle lèche l’anus de ses petits pour libérer leurs selles et les ingère pour maintenir le nid propre,
  • les chiots en observant leur mère mangent les crottes dans le nid par mimétisme.

Armez-vous de patience pour faire disparaître cette habitude chez votre chien. Faire diversion est une bonne méthode. 😉


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire