•  
  •  
  •  
  •  

Votre chien s’agite, bave, essaie de vomir sans y parvenir… Son estomac est douloureux et très gonflé… Et s’il faisait une torsion d’estomac ?

Plus fréquent chez les grands chiens, le retournement d’estomac survient le plus souvent après un gros repas suivi d’un exercice intense. Il s’agit d’une urgence vitale pour votre compagnon à quatre pattes.

Voici toutes les infos sur ce syndrome très grave.

Torsion d'estomac chez le chien, c'est quoi ?

L’estomac est conçu pour se détendre rapidement sans difficulté. Chez le chien c’est plus complexe, car le ligament qui le soutient est lâche. Cela le rend très mobile en cas d’excès de volume.

Les causes 

La dilatation est due à une quantité trop importante de nourriture ou de liquide dans l’estomac.

Après un gros repas suivi d’efforts intenses, d’un stress ou d’une excitation, les aliments gonflent et fermentent, car en haletant, le chien remplit son estomac de gaz.

Trop lourd et insuffisamment soutenu par le ligament, l’estomac se balance et se retourne dans le sens des aiguilles d’une montre, et il y a torsion d’estomac.

Les conséquences 

  • La veine cave qui ramène le sang à l’arrière du corps est occluse ce qui entraîne un choc chez le chien, mortel en quelques heures, sans prise en charge très rapide.
  • La dilatation de l’estomac bloque l’apport sanguin et une partie de la paroi de l’estomac peut se nécroser.

Symptômes

Savoir reconnaître les signes cliniques est indispensable pour donner une chance de vivre à votre chien :

  • agitation,
  • gémissements,
  • tentative de vomissement,
  • estomac douloureux et gonflé (en tapant dessus, on entend le bruit de l’air),
  • muqueuses, babines et gencives de couleurs anormales,
  • rythme cardiaque augmenté,
  • pouls faible,
  • difficultés à respirer,
  • le chien se couche et ne peut pas se relever.

Traitements du retournement d'estomac :

En cas de retournement d’estomac, le diagnostic vital de votre toutou est engagé :

  • on estime le taux de survie entre 80 et 90 %,
  • 50 % ont l’estomac nécrosé,
  • 80 % récidivent.

Après une radiographie de l’estomac, le vétérinaire agit de différentes façons :

  • vérifie la viabilité des organes,
  • stabilise l’état de choc de votre chien par perfusion d’antibiotiques, oxygène et antidouleur,
  • décompresse l’estomac (sous anesthésie) pour faire sortir les gaz.
  1. En faisant passer un tuyau dans l’oesophage pour vider et rincer l’estomac (sondage oesophagien).
  2. En piquant à travers la peau avec une très grosse aiguille (gastrocentèse).
  • réduis la torsion et retire la rate si elle a été rompue (nos toutous vivent très bien sans leur rate),
  • prescris des protecteurs de muqueuses,
  • fixe l’estomac à la paroi abdominale pour éviter les récidives.

Complications

La dilatation d’estomac est une épreuve difficile pour votre animal qui s’accompagne souvent de complications :

  • infections bactériennes,
  • péritonite (inflammation du péritoine),
  • pancréatite (inflammation du pancréas),
  • troubles cardiaques,
  • troubles de la coagulation,
  • refus total de s’alimenter.

Votre vétérinaire vous orientera et choisira en cas de doute de garder votre chien à la clinique entre 24 heures et 48 heures.

Prédispositions

Risques multifactoriels :

  • présence d’une hernie hiatale,
  • génétique,
  • inflammation chronique de l’estomac,
  • chien qui mange trop vite,
  • repas suivi d’un effort,
  • sujet âgé de plus de 7 ans,
  • chien qui a tendance à l’aérophagie.

Races les plus concernées :

Mon vétérinaire m’a confié que les chiens de grande taille avec un thorax profond étaient les plus concernés par la torsion d’estomac. Il a évoqué plusieurs races.

  • Boxer, doque allemand, berger allemand, labrador, beauceron, doberman, rottweiller, léonberg, saint-bernard (liste  non exhaustive).

Prévention

En maître soucieux, c’est à vous de mettre en place un rituel pour prévenir la torsion d’estomac, et en particulier si votre chien est de grande taille :

  • dès le plus jeune âge, offrez-lui des croquettes de grande qualité, très énergétiques pour pouvoir limiter la quantité et donc le volume dans l’estomac,
  • les croquettes doivent être les plus grosses possible pour encourager votre chien à mâcher,
  • donnez-lui ses repas après l’exercice lorsqu’il est calme. Les fractionnés en plusieurs fois accompagnés d’eau,
  • pour une digestion optimale, faites manger votre chien dans des gamelles surélevées ou anti-glouton,
  • ne stressez pas votre chien. N’excitez pas votre chien. Cela entraîne halètements et augmentation du rythme cardiaque.

Lorsque votre chien à 6 mois, vous avez la possibilité de faire réaliser une gastropexie préventive. Cela consiste à coudre l’estomac à l’intérieur de l’abdomen pour qu’il ne puisse plus se tordre. La stérilisation peut se faire en même temps (vivement recommandée !).

Disposez des galets plats sur les croquettes de votre chien. De cette façon, il mettra davantage de temps à les manger ! 😉


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire