•  
  •  
  •  
  •  

Votre chien pendant le confinement, un compagnon antistress

En me réveillant ce matin, je me suis dit « le confinement c’est reparti ! », et cela au moins jusqu’au 1er décembre ! Je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir une pensée pour tous les Français dont la vie va encore être bouleversée. Dans mon cas, les toutous vont quitter la pension… la maison va être bien vide, le silence presque pesant… Et pour vous ? Télétravail, chômage partiel, plus d’activité possible, la peur de la solitude, le manque de ses amis et de ses proches… Et puis en regardant mon chien bayé, j’ai souri et repris espoir en me disant que j’avais une chance folle de partager cette nouvelle privation de liberté avec lui.

Le chien pendant le confinement est un véritable compagnon antistress. Révisons nos grands classiques pour se donner du courage 😃 !

Le chien pendant le confinement, un bienfait pour la santé

Votre chien pendant le confinement, un compagnon antistress !

Grâce à son horloge interne :

Bien que le chien n’ait pas la notion du temps comme nous, son horloge interne est minutieusement réglée, et cela confinement ou pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout ses besoins instinctifs et essentiels reviennent à chaque cycle circadien. Il s’agit d’une période de 

24 heures pendant laquelle s’alternent phase d’éveil, phase de sommeil et différents paramètres qui se manifestent toujours au même moment :

Par conséquent, avoir un chien pendant le confinement  oblige à continuer d’avoir des horaires et une vie structurée. En effet, rien de plus déprimant que de commencer sa journée en se demandant ce que l’on va faire. Avoir un but est un primordial et notre compagnon nous l’offre 😀.

En profitant de la balade d’une heure autorisée :

Munis de l’attestation de sortie dérogatoire, nous sommes autorisés à faire une balade d’une heure dans un rayon d’un kilomètre autour de notre domicile. Avec notre toutou c’est tout de même plus motivant ! et que de bienfaits pour notre santé !

Effectivement, une heure de marche permet de faire en moyenne 5 à 6 kilomètres. Au bout d’une demi-heure, le corps puise dans les réserves et brûle autour de 240 calories. C’est loin d’être négligeable vu la sédentarité qu’inflige le confinement. De plus, une pratique sportive permet de maintenir sa masse musculaire et de libérer les précieuses endorphines. Ces hormones apportent un sentiment de bien-être et de légèreté. 

😇Saviez-vous que la présence apaisante d’un chien fait baisser le rythme cardiaque et la tension artérielle ?

Le chien pendant le confinement, un soutien émotionnel

votre chien pendant le confinement, un compagnon antistress !

Le confinement isole des collègues de travail, de la famille et des amis, notamment lorsque l’on vit seul. La seule présence d’un chien brise l’isolement. Comment ?

  • Le chien est un merveilleux lien social. Et lors des balades ou sorties hygiéniques, on arrive toujours à croiser une personne et à faire un brin de causette en respectant les distanciations physiques. C’est un petit rayon 

de soleil dans une journée de solitude. Comme le disait Albert Camus « parler de ses peines, c’est déjà se consoler ».

  • Le chien est toujours d’humeur égale. Il ressent notre état émotionnel et agit en conséquence. Il sait lancer un regard réconfortant, poser sa tête sur nos genoux et tout simplement veiller sur nous. À ce titre, c’est un merveilleux confident. Jamais il ne juge, il est là pour vous.

Personnellement, le simple fait de parler à mon chien et de le caresser m’apaise et me réconforte.

Si votre chien partage votre cœur avec un copain chat, le ronronnement de celui-ci est un antistress naturel très puissant. Abusez-en ! Et surtout, prenez bien soin de vous 😉!

Lydie

« Un chien, un chat c’est un cœur avec du poil autour. » Brigitte Bardot


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire